Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1 2 3 4 > >>

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - at Tawhid (L'unicité d'Allah)

 

 

Sheikh Hamud Ibn ‘Uqla ash-Shu’aybi

 

Une réponse pour le peuple du Koweït

Question: Honoré Sheikh Hamud Bin ‘Uqla ash-Shu’aybi, que le salut soit sur vous ainsi que la miséricorde d’Allah et Sa bénédictions, en outre:Quelle est la doctrine des Gens de la Sunnah en ce qui concerne l’attribut de la grandeur d’Allah sur la création, son établissement au dessus de Son trône? Et quel est le jugement sur celui qui nie la grandeur d’Allah et son établissement au dessus de Son trône? Est-ce que son commandement dans la prière est accepté? Répondez-nous, puisse Allah vous récompenser par un bien. Nous espérons que la réponse soit appuyée par des preuves du Coran et de la Sunnah.

Réponse: Louange à Allah, Seigneur des Mondes, et que la paix et la bénédiction soit sur le plus honoré des Prophètes et des Messagers, notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons. En outre:En effet, les Gens de la Sunnah, que la miséricorde d’Allah soit sur eux tous, sont sur la doctrine selon laquelle Allah lui-même est établi au dessus de Son trône et au dessus de toute Sa création. Nul ne diffère sur cela sauf celui dont la vue a été aveuglée par les Jahmiya, les Mu’tazila et les autres parmi les sectes déviantes qui ont abandonné le Livre d’Allah et la Sunnah de Son Prophète, et ont dirigé selon leurs désirs et les avis de leurs enseignants. La grandeur d’Allah est fermement établie dans le Coran, la Sunnah, l’intelligence et la fitrah:

 

Concernant le Livre d’Allah: Il est rempli de textes prouvant la grandeur d’Allah – Lui-même – au dessus de toute Sa création. Les textes indiquent cela dans un certain nombre de manières et de mots.

Premièrement: La déclaration explicite de Son établissement au dessus de Son trône, est mentionnée à sept endroits dans le Coran.

Deuxièmement: L’usage explicite des mots al-‘Ali (Le Haut) et al-A’la (Le Plus Haut). Allah dit:
Allah est certes, Haut et Grand! (An Nisa:34).Et Il dit A Lui appartient ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre. (ash-Shura:4). Et Il dit Glorifie le nom de ton Seigneur, le Très Haut. (Al A’la:1). Et Il dit mais seulement pour la recherche de La Face de son seigneur le Très-Haut. (Al Layl:20).

Troisièmement: L’utilisation explicite de mots décrivant la Fawqiya (l’élévation) à de nombreux endroits: Il dit 
Et Il est le Dominateur Suprême sur Ses serviteurs. (Al An’am:61). Et Il dit Ils craignent leur Seigneur, au-dessus d'eux, et font ce qui leur est commandé. (An Nahl:50).

Quatrièmement: Les mentions explicites de choses lui appartenant. Il dit 
Vers Lui monte la bonne parole, et Il élève haut la bonne action. (Fatir:10). Et Il dit Quand Allah dit : "Ô Jésus, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre t'élever vers Moi. (Al Imran:55). Et Il dit Mais Allah l'a élevé vers Lui. (An Nisa:158). Et Il dit « Les Anges ainsi que l'Esprit montent vers Lui. (Al Ma’arij:70).

Cinquièmement: La mention explicite de choses qui descendent de Lui. Il dit 
Ha, Mim .La révélation du livre descend d'Allah, le Puissant, l'Omniscient. (Ghafir:1/2). Et Il dit Ha, Mim. [C'est] une Révélation descendue de la part du Tout Miséricordieux, du Très Miséricordieux. (Fussilat:1/2). L’angle de la preuve dans ces types de textes – le quatrième et cinquième – est que l’ascension et l’élévation n’est compréhensible que du bas vers le haut, et la descente et l’abaissent n’est compréhensible que du haut vers le bas.

Sixièmement: La mention explicite qu’Allah est au dessus des cieux. Il dit 
Êtes-vous à l'abri que Celui qui est au ciel enfouisse en la terre? (Al Mulk:16).

 

Concernant la Sunnah: Elle regorge de récits prouvant la Grandeur d’Allah au dessus de Sa création. Parmi eux:

Premièrement: La mention faite par le Prophète qu’Allah est au dessus du ciel. Il a dit «N’allez-vous pas avoir confiance en moi, malgré que j’ai la confiance de Celui qui est au dessus du ciel? » Et il a demandé à la fille esclave «Où est Allah? »et elle a répondu « Au dessus du ciel. » Il lui demanda « Qui suis-je? »et elle répondit « Tu es le Messager d’Allah. » Il a alors dit « Libère-la, car elle est une croyante. » L’angle de la preuve dans ce récit est que le Messager d’Allah a attesté de sa foi lorsqu’elle a dit qu’Allah est au dessus du ciel.

Deuxièmement: Il  a dit dans la Ruqiya (la supplication) pour le malade, « Notre Seigneur qui est au dessus du ciel. »

Troisièmement: Lorsqu’il il s’est exprimé au grand rassemblement du Hajj, il a dit: « Ai-je transmis? » Ils ont répondu « Oui. » Alors il a pointé le doigt vers le ciel et a dit: « Ô Allah, soit témoin. »

 

Concernant l’intelligence: Elle indique, en disant au négateur de la grandeur d’Allah:

Premièrement: Soit Allah existe ou n’existe pas – et Allah est exempt d’une telle chose ; dans chaque cas le négateur de la grandeur est forcé de falsifier sa position, puisqu’il n’y a que deux possibilités, qu’Allah est élevé au dessus de Sa création, ou bien qu’Il est beaucoup plus bas. Et dire qu’Il est beaucoup plus bas est faux car cela nécessite qu’Allah soit dans Sa création et cela est de la mécréance selon le Consensus des Salaf. Alors il ne subsiste qu’une seule possibilité qui est qu’Allah est bien au dessus, alors croire en l’attribut de Grandeur est une obligation.

Deuxièmement: Selon la méthode de dire que les seules possibilités sont qu’Allah est soit au dessus, soit au dessous, ou vers la droite, ou vers la gauche, ou derrière la création. Donc nous explorons ces possibilités et voyons quelle est la direction la plus noble, et Allah mérite la plus noble, donc le fait de dire qu’Il est dans la direction de Grandeur est obligatoire.

Concernant la fitrah: Les intelligents se dirigent tout naturellement vers la position de la Grandeur lorsqu’ils invoquent, cherchent refuge, ou lorsqu’ils sont dans une situation de besoin, qui indique certainement qu’Allah est bien au dessus. Cela est soutenu par l’incident entre al-Hamadhani et al-Juwayni, lorsqu’al-Hamadhani vint à al-Juwayni et que ce dernier enseignait à ses élèves la négation de l’attribut de la Grandeur d’Allah au dessus de Sa création. Alors al-Hamadhani dit à al-Juwayni, « Ô maître, explique-nous la nécessité que nous ressentons en nous-mêmes? Car nul humain ne se tourne vers Allah sauf s’il ressent en lui le besoin qu’Allah soit en position de Hauteur. »Alors, al-Juwayni se leva de sa chaise et se frappa la tête, disant « al-Hamadhani m’a dérouté! al-Hamadhani m’a dérouté! »

 

Concernant la position envers celui qui nie l’attribut de Grandeur d’Allah: Il a mécru s’il n’est pas ignorant des textes Shar’i qui prouvent l’attribut de Grandeur. De nombreux savants ont qualifié de mécréant celui qui nie la Hauteur d’Allah. 


Parmi eux l’Imam Abu Hanifah (qu’Allah soit satisfait de lui), lorsqu’il fut questionné par Abu Muti’ al-Balkhi concernant celui qui nie la position d’Allah au dessus de Son trône et de Sa création. Il lui a répondu « C’est un mécréant. » Et l’Imam des Imams Muhammad Ibn Khuzayma a déclaré, à propos de celui qui nie la position d’Allah au dessus de Sa création, disant « Il est un mécréant et il devrait lui être ordonné de se repentir. S’il ne le fait pas, il est exécuté et son cadavre est jeté dans une décharge avec les cadavres des animaux morts. »

Concernant le commandement dans la prière pour celui qui nie la Grandeur d’Allah: Il n’est pas valable; prier derrière lui n’est pas valable, ni de le désigner pour conduire la prière à cause de ce qui précède des déclarations des savants établissant la mécréance d’un telle personne.C’est ce qui a été facilité pour évoquer le sujet de cette question dangereuse, et si nous devions nous étendre sur la doctrine falsifiée de ces Jahmiya qui nient la Grandeur d’Allah sur Sa création, et si nous devions exposer leurs doutes, nous passerions de longs moments à le faire, mais ce que nous avons mentionné est suffisant pour celui qui souhaite la guidance. Et d’Allah viennent le secours et la guidée ; et que la paix et le salut soient sur notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

 

Dicté par le Professeur Hamud Ibn ‘Uqla ash-Shu’aybi

 

Ancien professeur à l’Université Islamique de l’Imam Muhammad Ibn Sa’ud

 


Campus al-Qasim

RafidaynCenter Publications©Front Médiatique Islamique Mondial
Suivi des informations des Moujahidines et Incitations pour les croyants

 

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - Asma wa Sifat (Les Noms et Attributs)

 

 

Ismaïl bin Yahya al-Muzanee (d. 264H): Elève de l'imam ash-Shafi'i: Allah est au dessus du trône, avec Son essence (Dhaatihi Bi), séparés et distincts (Baa'in) de Sa création.


Il est Abu Ibraaheem, Ismaa'eel ibn Yahyaa, ibn Ismaa'eel ibn Amr ibn Muslim al-Muzanee al-Misree et il est l'élève de l'imam ash-Shafi'i. Il est né en 175H et mourut en 264H. Ses shouyoukh comprennent l'imam ash-Shafi'i, Nu'aym ibn Hammaad, Ali ibn Ma'bad et Asbagh ibn Nafi '. Parmi ses étudiants il y a Abou Bakr ibn Khuzaimah (d. 311H), Abou Djaafar at-Tahawi (d. 321), Zakariyyaa bin Yahyaa as-Saajee (d. 307H).


Ce credo d'al-Muzanee est tirée de l'édition imprimée de sa risaalah «Sharh us-Sunna" (tahqeeq Jamaal Azzoon, 1re édition, 1995CE) et elle est prise à partir de trois manuscrits:


Ceci vient d'une collection de manuscrits de la Maktabah de Shaheed Ali Pacha en Turquie, il y a des photos qui sont dans les manuscrits de l'Université islamique de Médine, no. 1694, et il a sa chaîne complète de narrateurs jusqu'à al-Muzanee.


Et il y est inclus, Ibn al-Qayyim dans «Ijtimaa 'al-islamiyya Juyoosh» et adh-Dhahabi dans «al-Uluww»


Ce qui se trouve dans la bibliothèque de Cheikh al-Hammaad Ansaaree est composé de quatre pages et 29 lignes, et il a sa chaîne complète de narrateurs jusqu'à al-Muzanee.


Il s'agit de photos du premier manuscrit:





Et cela est le troisième manuscrit:

 



Al-Muzanee au sujet d'al-Uluww et al-Istiwaa et la réfutation des jahmiyya, des mu'tazilah et plus tard des asha'ria (jahmite).

Al-Muzanee a dit dans l'ouverture de son traité:



Qui se traduit par:



«
*Haut, au dessus de Son Trône [dans Sa Majesté, avec Son Essence], et Il est proche de Sa création par Sa Science. Sa Science a englobé (toutes) les affaires, et le décret précède (maqdoor) se qu'Il applique. [Et Il est le Généreux, le Pardonneur] , [et] Il (Allah) connaît la trahison des yeux, tout comme ce que les poitrines cachent (Ghafir 40:19)*»



Et plus loin dans le traité, il dit:



Qui se traduit par:



«*
Au-dessus de Son Trône, distinct de Sa création, existant, et non inexistant ou absent.*»

C'est donc là, la croyance (Aqidah) d'al-Muzanee (rahimahullah) concernant Al-Uluww et il est convenu à l'unanimité que cela est la Aqidah de la totalité des Salaf.

 

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - Asma wa Sifat (Les Noms et Attributs)

 

L’imam ad-Dhahabi rapporte dans « al Siyar » volume 12 pages 494 :

 

قال عمرو بن تميم المكي سمعت محمد بن إسماعيل الترمذئ قال سمعت المزني يقول لا يصح لأحد توحيد حتى يعلم أن الله تعالى على العرش بصفاته قلت له مثل أي شيء قال سميع بصيرعليم

 

'Amr ibn  Tamim al-Makki a dit: J'ai entendu Muhammad ibn Ismail al-Tirmidhi [qui] a dit: J'ai entendu al-Muzanee (décédé en 264 de l’hégire) disant: «Le Tawhid de toute personne n'est pas valide, jusqu’à ce qu'il sache que Allah l'Exalté est au dessus de Son Trône, avec Ses attributs. « Je lui ai dit, « Comme quoi? » Il a dit, « l'audience, la vu, le savoir. » »

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - at Tawhid (L'unicité d'Allah)

 

Par l’Imaam Ibn al-Qayyim





Ibn al-Qayyim a dit, concernant la description du Paradis et des délices qu’il contient:

“Et si tu te questionne sur son sol et sa terre, 
il est fait de musc et de safran.

Et si tu te questionne sur sa voûte, 
c’est le Trône du Tout Miséricordieux. 

Et si tu te questionne sur ses pierres, 
ce sont des perles et des rubis. 

Et si tu te questionne sur ses maisons, 
elles sont faites de briques d’or et d’argent.

Et si tu te questionne sur ses arbres,
 il ne contient pas un seul arbre qui n’est un tronc fait d’or et d’argent.

Et si tu te questionne sur ses fruits, 
ils sont plus doux que le beurre et plus doux que le miel.

Et si tu te questionne sur ses feuilles, 
elles sont plus douces que le plus doux des vêtements

Et si tu te questionne sur ses rivières, il
 y a des rivières de lait dont le goût ne change pas, et des rivières de vins qui sont délicieuses pour ceux qui les boivent, et des rivières de miel pures, et des rivières d’eau fraîche.

Et si tu te questionne sur la nourriture, 
il y a des fruits qu’ils pourront choisir, et de la viande de volaille qu’ils désirent.

Et si tu te questionne sur la boisson, 
il y a le Tasnim, le gingembre et le Kaafour.

Et si tu te questionne sur les coupes,
 elle sont en cristale claire et sont faite d’or et d’argent.

Et si tu te questionne sur son ombre, 
un cavalier rapide parcourerait l’ombre de l’un de ses arbres durant cent ans sans y sortir.

Et si tu te questionne sur son étendu, 
ses habitants les plus bas auraient à l’intérieur de son royaume, de ses murs, de ses palais et ses jardins la distance qui serait parcouru en mille ans.

Et si tu te questionne sur ses tentes et campements, 
une tente est comme une perle cachée d’une longueur de soixante milles.

Et si tu te questionne sur ses tours, 
ce sont des chambres au-dessus d’autres chambres dans des immeubles qui ont des rivières qui coulent au dessous d’eux.

Et si tu te questionne sur quelle longueur il atteint dans le ciel, 
regarde l’étoile brillante la plus voyante, en plus de celles qui sont lointaines dans les cieux que la vue des yeux ne peut atteindre. 

Et si tu te questionne sur les vêtements de ses habitants, 
ils sont en soie et en or.

Et si tu te questionne sur ses lits, 
ce sont des couches d’une belle soie étalées au plus haut de ses niveaux.

Et si tu te questionne sur le visage de ses habitants et leur beauté, 
ils sont comme l’image de la Lune.

Et si tu te questionne sur leur âge, 
ils sont des jeunes de 33 ans à l’image de Adam, le père de l’humanité.

Et si tu te questionne sur ce qu’ils entendront, 
[ils en tendront] le chant de leurs femmes parmi les Hour al-‘Ayn, et ce qui est meilleure que cela sont les voix des Anges et des prophètes, et ce qui est meilleure que cela est la Parole du Seigneur des Mondes.

Et si tu te questionne sur les serviteurs, 
ce sont de jeunes garçons d’une éternelle jeunesse qui ressemblent à des perles éparpillées.

Et si tu te questionne sur les épouses et les femmes, 
elle sont jeunes aux seins arrondis et ont le liquide d’une jeunesse coulante à travers leurs membres; le Soleil passe au côté de la beauté de leur visage si elles le regarde, la lumière brille d’entre leurs dents si elles sourient; si tu rencontre son amour, alors dit tous ce que tu veux en ce qui concerne le joignement de deux lumières; il voit son visage dans l’arrondi de sa joue comme s’il regardait dans un miroir poli, et il voit la clareté de derrière ses muscles et ses os; si on l’ammenait sur le Monde, elle remplirait ce qui est entre les Cieux et la Terre avec un souffle magnifique, et les bouches de la création glorifieraient, loueraient et exclameraient la grandeur, et tous ce qui est entre l’Est et l’Ouest lui serait orné, et chaque œil serait détourné de toute chose sauf d’elle, et la lumière du soleil serait surpassé comme la lumière du soleil surpasse la lumière des étoiles, et tout le monde sur la surface de la Terre croirait en l’Eternel, Celui qui Nourrit et Protège toute l’existence. 

Et le voile sur sa tête est meilleur que le Monde et ce qu’il contient, et elle n’augmente pas en âge sauf dans sa beauté; dégagé d’un cordon ombilicale, des naissances et des menstrues, et purifié du muqueux, de la salive, de l’urine et d’autres choses sales; sa jeunesse ne s’affaiblit jamais, ses vêtements ne sont jamais usés, aucun vêtement n’est fait qui égal sa beauté, et personne qui est à ses côtés ne peut se lasser; son attention est pour son mari uniquement, elle ne désire personne d’autre que lui, tout comme l’intention de son mari est pour elle uniquement, elle est le seul objet de ses désirs, et il est avec elle dans la plus grande sécurité, personne parmi les hommes et les Jinn ne la touché au paravant.


Et si tu te questionne sur le Jour de la Récompense, 
de la visite du Tout-Puissant et de la vue de Son Visage – qui n’a aucune resemblance avec les créatures – c’est comme si l’on voyait le Soleil au milieu du jour et la pleine Lune dans une nuit couverte, alors écoute le jour ou l’appeleur s’exclamera: “O Gens du Paradis! Votre Seigneur – l’Exalté – vous demande de venir Le voir, venez donc Le voir!” Ils répondront : « Nous entendons et nous obéissons ! » 

Jusqu’à ce qu’ils atteignent finalement la grande vallée ou ils vont tous se rencontrer – et aucun d’entre eux rejetera la demande de l’appeleur – le Seigneur – Exalté – ordonnera que Son Trône soit apporté là-bas. Ensuite les chaires de lumières émergeront, en plus de chaires de perles, de pierres précieuses , d’or et d’argent. Les plus bas d’entre eux en rang s’assoiront sur des draps de musc, et ils ne verront pas ce qu’on a donné à ceux qui sont au-dessus d’eux. Alors qu’ils sont dans le confort assis et sont en sécurité dans leurs places, l’appeleur s’exclamera : « O Gens du Paradis ! Vous avez un rendez-vous avec Allah dans lequel Il veut vous récompenser ! » Alors ils diront : « Et quelle est cette récompense ? N’a-t-il pas déjà rendu nos visages heureux, n’a t-Il pas rendu notre balance lourde, ne nous A-t-il pas fait entré au Paradis et nous a éloigné du Feu ? »

Et alors qu’ils sont dans cet état, une soudaine lumière brillante entourera tout le Paradis. Ils lèveront leurs têtes, et verront: le Contraignant - Exalté soit-Il, viendra vers eux d’au-dessus d’eux, et Il dira: “O Gens du Paradis! Que la paix soit sur vous ! » Et alors on ne répondra quelque chose de mieux à cette salutation que : « O Allah ! Tu es la Paix, et de Toi vient la Paix ! Bénis soit Tu, O Possesseur de la Majesté et de l’Honneur ! » Alors le Seigneur – Bénis et Exalté soit-Il rira et dira : « O Gens du Paradis ! Ou sont ceux qui M’obéissaient sans M’avoir jamais vu ? C’est le Jour de la Récompense ! »


Et ils donneront tous la même réponse: “Nous sommes satisfaits, soit donc satisfait de nous! » Alors, Il dira : « O Gens du Paradis ! Si Je n’étais pas satisfait de vous, Je ne vous aurais pas fait des habitants de Mon Paradis! Demandez moi donc ! » Et ils donneront tous la même réponse: “Montre nous Ton Visage pour que nous le voyons!” Alors le Seigneur enlèvera Son voile, les resplandira et les couvrera de Sa Lumière, qui les aurait brûlé si Allah n’avait pas voulu qu’elle ne les brûle pas.

Et il ne restera pas une seule personne dans ce rassemblement sans que son Seigneur – l’Exalté – lui parlera et lui dira: [I]“Te souviens tu du jour ou tu faisais ça et ça?”[/I] Et Il lui rappelera certaines de ses mauvaises actions dans le bas Monde, et il dira : « O Seigneur ! Ne vas-tu pas me pardoner?” Il répondra: “Biensur! Tu n’as pas atteint cette position (dans le Paradis) sauf avec mon Pardon.”

Comment est bon ce discours à nos Oreilles, et quel fraicheur des yeux vertueux à la vue de Son Noble Visage dans l’Au-Delàs…

 

{Ce jour-là, il y aura des visages resplendissants qui regarderont leur Seigneur...} (al-Qiyaamah:22-23)



[Du livre magnifique et exceptionnel Haadi al-Arwaah ilaa Bilaad il-Afraah de Ibn al-Qayyim, pg. 193] 

Source : Traduit par Oum Aïcha

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - Aqida (croyance)

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - al Iman (La foi)

 

 

Abd Al-Latif Ibn Abd Ar-Rahman, rahimahoullah, citant les fondements du Tawhid qui font objet d’unanimité dans toutes les Révélations, a dit : 

« Premier : Qu’Allah existe depuis toujours, Qu’Il est Unique et n’a pas d’associé dans la Royauté, ni d’assistant, ni d’opposant, ni de conseiller, ni d’incitateur ou de protecteur. Il n’a pas non plus d’intercesseur, sauf avec Sa Volonté. 

Deuxième : Qu’Il n’a ni parents, ni enfant. Il n’a ni similaire, ni ressemblant dans quelque soit la forme établie envers Lui et il n’a pas d’épouse. 

Troisième : Il se suffit à Lui-même. Il ne mange pas, ne boit pas et n’a nul besoin de quoi que ce soit de ce dont ont besoin Ses créatures, dans quelque soit la forme. 

Quatrième : Il ne change pas et n’est pas affecté par les changements, tels que la vieillesse, la maladie, le sommeil, la somnolence, l’oubli, le regret, la crainte, l’inquiétude, la tristesse ou autre. 

Cinquième : Aucune de Ses créatures ne peut Lui ressembler ou rien ne Lui ressemble, ni dans Son Être, ni dans Ses Attributs ou Actes. 

Sixième : Il ne se trouve dans rien de Ses créatures, tout comme rien de Ses créatures ne se trouve dans Son Être. Il est avec Son Être complètement séparé de Ses créatures et Ses créatures sont aussi séparées de Lui. 

Septième : Il est plus Immense que tout le reste, plus grand que tout ce qui existe, Il est au-dessus de tout et élevé au-dessus de tout, alors qu’il n’existe rien au-dessus de Lui. 

Huitième : Il est capable de faire ce qu’Il veut et personne ne peut L’empêcher dans ce qu’Il veut faire ; Il fait ce qu’Il veut. 

Neuvième : Il sait tout. Il connait le secret et le caché. Il sait ce qui s’est passé et ce qui va se passer et comment se serait passé ce qui ne s’est pas passé. Pas une feuille ne tombe sans qu’Il le sache. Il n’existe aucune graine dans les ténèbres de la terre, rien de frais ou de sec, rien de mobile ou d’immobile, sans qu’Il connaisse sa réalité. 

Dixième : Il entend et voit toute chose. Il entend toute voix, indistinctement des langues et la diversité des besoins. Il voit la marche d’une fourmi noire sur une pierre noire dans les ténèbres de la nuit. Son Ouïe englobe toutes les voix. Sa Vue englobe tout. Sa Science englobe toutes les informations. Sa Puissance englobe tout. Sa Volonté se réalise sur toutes Ses créatures. Sa Miséricorde a englobé toutes Ses créatures. Et Son Trône déborde la terre et les cieux. 

Onzième : Il est le Témoin (toujours présent) et n’est jamais absent. Personne ne va le remplacer ou hériter dans sa Royauté. Il n’a pas besoin de quelqu’un qui Lui ferait part des besoins de Ses créatures. Ni pour L’aider ou demander Sa Sensibilité envers les créatures et demander Sa Miséricorde pour eux. 

Douzième : Il existe depuis toujours et pour toujours ; Il ne disparaîtra pas, ni ne se perdra pas, Il ne disparaîtra pas, ni ne mourra pas. 

Treizième : Il parle, ordonne et interdit. Il dit que la vérité, guide sur le chemin droit, envoie les Messagers, révèle les Livres. Il cerne toutes les âmes et sait qui a mérité le bien ou le mal. Il récompense le bienfaiteur pour son bien et punit le malfaiteur pour son mal. 

Quatorzième : Il est sincère dans Sa promesse et Ses nouvelles. Personne n’est plus véridique que Lui et ne pourra pas l’être dans ses paroles. Il ne trahira pas ce qu’Il a promis. 

Quinzième : Il est le refuge pour tout le monde, dans tous les sens du refuge. Il est impossible qu’une contradiction apparaisse dans Son refuge. 

Seizième : Il est le Saint, la Paix et purifié de tout manque, faiblesse ou déficit. 

Dix-septième : Il est Parfait et la perfection générale dans toutes les formes Lui appartient. 

Dix-huitième : Il est la justice qui ne fera pas d’injustice ou ne dépassera pas la limite. Les serviteurs ne craignent pas qu’Il leur fasse une injustice. 

Ceci fait objet d’unanimité chez tous les Messagers et dans toutes les Révélations. Ceci est clair, toujours en vigueur et il est impossible que la Chari’ah vienne avec quelque chose qui s’y oppose, ni informe de quelque chose qui s’y oppose » 

(Source : Minhadj At-Ta’ssiss wa Takdiss, pages 80-83. Fatawa Nadjdiyyah ; la réalité du Tawhid, ses piliers, ce qu’il implique et ses types, 6ème thème)

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - at Tawhid (L'unicité d'Allah)

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - Livres

 

Par le sheikh ‘Ali ibn Khudayr al Khudayr


Question :
 Que doit-on faire vis à vis de cet état de faiblesse face aux ennemis d'Allah ?

Réponse :
 les règles de l'état de faiblesse sont les suivantes : 

1)Pour ce qui est lié au Tawhid et le fait d'œuvrer en accord avec la illaha ill Allah avec les conditions qu'exige cette parole et du fait de s'éloigner de ce qui peut l'annuler, lié à l'alliance et au désaveu, et au fait de mécroire au taghout : 


Il le faut nécessairement- que cela soit en période de faiblesse ou pas- ceci est une obligation individuelle (fard 'ayn) en toute situation pour ce qui est lié au cœur comme l'alliance et le désaveu, le fait de mécroire au taghout ainsi que la haine et l'inimitié, le très haut a dit: « O, toi(Muhammad)/lève-toi et avertis/Et de ton seigneur célèbre la grandeur/Et tes vêtements purifies les/ et de tout péché, écarte toi »


2)Quant au fait de le proclamé ouvertement et de l'extériorisé, cela est en fonction de la capacité, que celui qui le peu œuvre en conséquence , Allah a dit « 
dit: O, vous les mécréants! Je n'adore pas ce que vous adorez ».Par contre si celui-ci est en état de faiblesse et en est incapable, qu'il fasse en fonction de sa capacité, Allah a dit «Et craignez Allah autant que vous le pouvez » et il dit aussi « Allah ne charge pas une âme au dessus de sa capacité ».

3)Mais si il patiente et l'extériorise, cela est plus complet et meilleur dans la lutte, Allah a dit au sujet de ceux qui le proclame ouvertement « 
Quand ils dirent à leur peuple, nous vous désavouons, vous et de ce que vous adorez en dehors d'Allah .Nous vous renions, entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à que vous croyiez en Allah seul ».

Et si il est dans l'incapacité et qu'il craint pour lui même la tyrannie des ennemis d'Allah, il lui est dans l'obligation d'émigrer si il le peut, Allah a dit « 
Ceux qui ont fait du tort à eux même, les anges enlèveront leurs âmes en disant: Où étiez vous? (à propos de votre religion) Nous étions impuissants sur terre, (dirent ils) Alors les anges diront: La terre d'Allah n'était elle pas assez vaste pour vous permettre d'émigrer ? .... ».

Et ibn Taymiya a mentionné dans son livre « sârimou al masloûl » ce qu'il convient en période de faiblesse, ainsi ibn 'atîq dans son livre « al fakak » dans majmou'atou tawhid.

Donc à lui de lutter et d'ordonner le convenable et interdire le blâmable suivant ses capacités.

Il est obligatoire aux musulmans de préparer l'atiraille et la force nécessaire pour lever cette situation de faiblesse, et si il trouve ralliement et soutien, émigration et force, avec tout ca, il combat pour instaurer la loi d'Allah sur cette terre, puis ensuite le départ depuis cette terre des moujahidounes armés pour l'ouverture du pays le plus proche, puis le plus proche ect.....

Source: tawhid.ws

Traduction: Aboû Oussâma

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - Fatâwâ Minbar at-Tawhid wal Jihad

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - Livres

1 2 3 4 > >>
Haut

Le Minhaj (Voie) de Ahlou Sounna wa-l-Jama'a ce qui veut dire la voie de la Sounna et du Concensus, ou bien le minhaj des Salaf-Sâlih la voie des pieux prédécesseurs, tout cela revient au même c'est la voie à laquelle nous restons ferme, cette voie c'est celle du Prophète sala Allahu alayhi was Salam.

Pages

Hébergé par Overblog