Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Concernant le hadith cité dans Al Boukhari rahimahoullah et rapporté par Aicha radia Allahou 'anha : "N'insultez pas vos morts car ils sont retournés à ce qu'ils ont présenté (comme oeuvres)" :

قال النبيُّ ‏‏صلى الله عليه وسلم : ( ‏لا تسبوا الأموات فإنهم قد أفضوا إلى ما قدموا )

L'Imam Ibn Hadjar rahimahoullah dit : 

" 
قال الإمام ابن حجر رحمه الله : (أي وصلوا إلى ما عملوا من خير، أو شر , واستُدل به على منع سب الأموات مطلقا , وقد تقدم أنَّ عمومه مخصوص , وأصح ما قيل في ذلك أن أموات الكفار ، والفساق ، يجوز ذكر مساويهم ، للتحذير منهم ، والتنفير عنهم . وقد أجمع العلماء على جواز جرح المجروحين ، من الرواة أحياء وأمواتا) "

" C'est-à-dire qu'ils se retrouvent face à ce qu'ils ont fait comme bonnes et mauvaises actions. On se servit de ce hadith pour interdire l'insulte dans les morts dans l'absolu alors qu'on a dit précédemment que la généralité de ce hadith est spécifique. Le plus juste qui a été dit à ce sujet 
c'est qu'il est permis de citer les méfaits des morts parmi les mécréants et les pervers, de mettre en garde contre eux et de faire repousser les gens d'eux. Les savants sont également unanimes sur la permission de critiquer les rapporteurs critiqués (madjrouhin) qu'ils soient morts ou vivants. "

C'est pour cela qu'Al Boukhari rahimahoullah a consacré un chapitre après cela (intitulé "Chapitre concernant le fait de mentionner les méfaits des morts"). 

On peut également mentionner le récit concernant 'Umar Ibn Al Khattab radia Allahou 'anh, cité dans Al Boukhari et d'autres. 'Umar rapporte le hadith du Prophète salla Allahou 'alayhi wa sallam: 

قال : قلت كما قال النبي ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ، ‏ ‏أيما مسلمٌ شهد له أربعة بخير أدخله الله الجنة ، قلنا وثلاثة ، قال وثلاثة ، قلت واثنان قال واثنان ، ثم لم نسأله عن الواحـد ) رواه البخاري وغيره.

" Tout musulman dont quatre personnes ont témoigné du bien le concernant, Allah le fera entrer au paradis. Nous dîmes:" et trois ?". Il dit: et trois aussi. Nous dimes : "et deux ?" Il dit : "Et deux aussi." Nous ne l'interrogions pas sur un seul."

Il en a été conclu que les têtes de l'égarement parmi les innovateurs et les pervers rentrent dans le cadre de l'exception du premier hadith.

 

Par le frère Abou Safya.

Published by Abou Malik - Fiqh

Le Minhaj (Voie) de Ahlou Sounna wa-l-Jama'a ce qui veut dire la voie de la Sounna et du Concensus, ou bien le minhaj des Salaf-Sâlih la voie des pieux prédécesseurs, tout cela revient au même c'est la voie à laquelle nous restons ferme, cette voie c'est celle du Prophète sala Allahu alayhi was Salam.

Pages

Hébergé par Overblog