Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Question :



Assalamu 'alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh


Je voudrais en premier lieu demander à Allah de bénir ce minbar ainsi que les érudits qui le composent.

Deuxièmement : ma question s'adresse au Cheikh Abul Walid al Maqdissi concernant le takfir à l'échelle individuelle des membres du gouvernement du Hamas et j'aurais aimé savoir s'ils étaient ou non excusés de leur ignorance particulièrement alors que l'on sait qu'ils sont entourés de savants du vice.

J'ai par ailleurs entendu dire que Cheikh al islam Ibn Taymiyyah aurait écrit : «*que si l'on voit une personne prosternée devant autre qu'Allah qu'il ne fallait pas prononcer son excommunication car il se peut qu'elle soit ignorante*» alors qu'il s'agit là d'une grande mécréance.

3- est-il permis à une personne de se rendre au Jihad sans qu'il n'y ait de coordinateur entre elle et les Mujahideen sachant que sa destination peut être pratiquement impossible à rallier comme c'est le cas pour Gaza par exemple ?

4- Invoque Allah pour moi afin qu'il me facilite une voie pour me rendre au Jihad.



Réponse :

Au nom d'Allah le Tout-miséricordieux le Très-miséricordieux

Louange à Allah et prière et salut sur le Messager d'Allah.

Ensuite :

Cher frère ! Je demande à Allah de te préserver et de te prendre à sa charge, de diriger tes pas afin que tu fasses triompher la religion, qu'Il te facilite un chemin vers le Jihad par lequel Sa Parole sera élevée et qu'Il t'accorde dignement le martyr dans Sa voie afin que tu t'élèves en degrés au Paradis, toi ainsi que l'ensemble des frères monothéistes. 


Afin de répondre à tes questions nous disons :


1- Lorsque nous avons fait l'excommunication du gouvernement de Hamas, nous ne l'avons pas fait sans science ou en suivant nos passions, c'est un jugement légal qui s'applique à toute personne qui gouverne ou recherche le jugement avec et auprès d'autres lois que celles d'Allah ou encore émet des lois alors qu'Allah ne l'a pas permis.

Une fois que cela est assimilé et que nous prenons connaissance du fait que ce gouvernement s'est rendu coupable de ces actes annulatoires, cela implique d'excommunier trois grands groupes :


le premier est le pouvoir législatif qui émet des lois positives et s'érige en législateur en deçà d'Allah.

Le second est le pouvoir judiciaire qui juge avec ces lois.

Concernant ces deux premiers groupes, je ne pense pas que tu diverges avec nous.

Le troisième est le pouvoir exécutif qui applique les lois positives et contraint les gens à s'y plier et les applique sur eux.

2- Les individus qui composent les forces de sécurité du gouvernement apostat de Hamas sont mécréants tous à l'échelle individuelle et ne sont pas excusés de leur ignorance et ce pour les raisons suivantes :

a- l'ignorance excusée est celle que la personne ne peut repousser. Les savants l'ont illustrée par le hadith des récemment convertis, ou encore l'ignorance de la personne qui a grandi dans un lieu éloigné et qui ne peut atteindre la science et dont la science ne peut l'atteindre.

Quant à la personne qui vit au milieu des musulmans sachant que les pays musulmans sont les berceaux de la science et de sa diffusion, cette personne n'est pas excusée car elle n'est pas dans l'impossibilité de la repousser, elle est de son propre fait.


C'est donc pourquoi les membres des forces de sécurité du Hamas ne sont pas excusés de leur ignorance.

Dans le cas où nous dirions qu'ils sont ignorants alors la réalité prouve le contraire car ils savent parfaitement que leur gouvernement ne gouverne pas avec les lois d'Allah et qu'il gouverne plutôt et se réfère aux lois positives. Ils savent également que les savants de la salafiyya jihadiyyah font l'excommunication de leur gouvernement ainsi que les raisons qui les pousse à le faire.

En dépit de tout cela nous disons encore qu'ils sont des ignorants!!

b- les membres des services de sécurité sont tombés dans l'alliance et le soutien au polythéisme ainsi qu'à ses adeptes. 
Ils sont également tombés dans le polythéisme dans l'obéissance or l'ignorance et le suivisme aveugle ne sont pas des excuses concernant le polythéisme majeur.

La preuve à cela est qu'Allah a désigné les mécréants par le terme de «* polythéisme*» alors qu'Il les décrit comme étant des gens ignorants.

Allah dit : «Et si l'un des associateurs te demande asile, accorde-le lui, afin qu'il entende la parole d'Allah, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité. Car ce sont des gens qui ne savent pas


Donc, le nom de polythéiste est attribué avant la révélation et n'est en rien lié à l'établissement de la preuve.

Nulle excuse dans le polythéisme majeur si ce n'est la contrainte.

Après tout ceci nous disons également que leur obéissance aux savants du vice ne leur est d'aucune utilité et n'est pas non plus pour eux une excuse recevable.

Allah dit : «Et ils dirent : «Seigneur, nous avons obéi à nos chefs et à nos grands. C'est donc eux qui nous ont égarés du Sentier

3- Lorsque nous avons déclaré ces gens mécréants, nous l'avons fait tout en les considérant comme des opposants virulents à l'application de la Loi d'Allah. 


Un tel groupe est considéré à la base même comme mécréant sans que nous n'ayons à établir sur eux la preuve par laquelle ils seraient excusés.


La caractéristique de base de la police apostate et qui nous dicte la conduite à suivre envers elle est la mécréance sauf pour l'une d'entre elle qui serait concerné par un empêchement recevable de parmi les empêchements de l'excommunication.

Cette conduite que nous adoptons envers ces gens diffère de celle que nous avons envers les musulmans que nous considérons comme tel tant qu'ils ne commettent pas d'acte de mécréance dénué de tout empêchement de l'application du statut.

Le Cheikh Abu Muhammad al Maqdissi – puisse Allah le préserver – dit dans son livre «la trentaine» : «l'opposant aux lois et aux rites de l'Islam ainsi qu'à son jugement, de même que celui qui combat les musulmans et se soustrait à leur autorité par quelque manière que ce soit : par le biais d'un état mécréant, des lois qui le régissent ou alors par ses soldats ou ses tribunaux alors cette personne se sera rendue coupable de deux types d'opposition , il n'est donc pas nécessaire de lui démontrer clairement les conditions et les empêchements le concernant, avant de prononcer son excommunication et de la combattre. En effet, à aucun moment il ne s'est soumis aux musulmans, à leurs lois et à leur autorité pour que nous puissions agir de la sorte. En aucun cas il ne faut dire à propos de ces individus que la Preuve ne leur a pas été établie comme le rabattent sans cesse ceux qui parlent sans science et tout particulièrement lorsque ceux-ci nous combattent dans notre religion, s'emparent des terres d'Islam par la force et s'opposent avec virulence à l'application de la Loi tout en imposant la mécréance ainsi que les lois qui la composent.»

Quant à ce que tu as dit au sujet de Cheikh Al Islam, si seulement tu pouvais en avoir la confirmation et nous apporter le texte entier.

Mais dans le cas où tu entends par là la parole d'Ibn Taymiyya dans sa réponse à Al Bakri dans «Al Istighathatul Kubra» (la sollicitation majeure) lorsqu'il dit : «Quant à moi, après avoir pris connaissance de tout ce que le Prophète a apporté, il est nécessaire de savoir qu'il n'a pas légiféré et permis à sa communauté d'invoquer les morts, ni les Prophètes ni les vertueux ou d'autres encore, que ce soit par la sollicitation ou la recherche de protection.
De même qu'il n'a pas permis à sa communauté de se prosterner devant un mort ni même un vivant. Nous savons plutôt qu'il a interdit tout cela et que c'est en fait du polythéisme, le même qu'Allah et Son Messager ont proscrit.
Cependant, du fait de l'ignorance dans la majeure partie des cas et de la déficience de connaissance des enseignements du Message chez la plupart des contemporains il ne convient pas de les rendre mécréants tant qu'on ne leur a pas clairement démontré ce avec quoi le Messager est venu et qui est en fait tout le contraire de ceci.
C'est pour cette raison qu'il n'y a pas une personne à qui cette démonstration ait été faite de parmi ceux qui ont connaissance du fondement de la religion sans qu'elle ne revienne à elle et ne dise que cela fait bel et bien partie du fondement de la religion de l'Islam.
D'ailleurs, certains des grands érudits de notre entourage à qui nous avons fait cette démonstration nous ont dit par la suite que c'était là la plus grande démonstration que je leur eusse fait car elles savent que cela fait partie du fondement de la religion»

Si c'est à cela que tu fais allusion comme parole de Cheikh al Islam, je dis donc : 

Il est clair qu'il ne fait pas allusion ici à la prosternation devant une statue mais qu'il s'agit plutôt de ceux qui sollicitent les hôtes des tombes. Il existe une différence entre ces deux choses bien qu'il s'agisse dans les deux cas de polythéisme majeur mais la raison pour laquelle il a fait une analogie entre ces deux formes c'est tout simplement pour assimiler la sollicitation à l'acte de prosternation.

De plus, la parole d'Ibn Taymiyya fait allusion à la personne qui se trouve sous l'autorité musulmane alors que l'opposant acharné ne nécessite pas, pour son cas, que la Preuve soit établie avant de le déclarer mécréant et de le combattre.

D'autre part, les savants ont fait une distinction entre l'attribution du nom et celle du statut. Parmi ces savants l'on retrouve Cheikh al islam Ibn Taymiyya. Donc quiconque commet du polythéisme majeur reçoit le nom de polythéiste avant même que la Preuve ne soit établie et l'on se comporte avec lui comme avec les polythéistes dans ce bas-monde hormis les règles liées à l'exécution et au châtiment dans l'au-delà de même qu'elle ne se fait appeler «mécréant» qu'une fois la Preuve établie.
Après celle-ci, il reçoit l'appellation de polythéiste ainsi que le statut et il sera considéré comme mécréant, c'est à dire que toutes les règles relatives aux polythéistes s'appliqueront à lui tel que le combat et le châtiment dans l'au-delà dans le cas où il mourrait dans cet état et ce sont là toutes les implications du nom de mécréant.

Ceci est semblable au cas des gens de la Fatra et autres assimilés tel que le sourd qui ont commis quelqu'acte de polythéisme que ce soit : nous les considérons ici-bas comme des polythéistes sans pour autant juger qu'ils soient voués éternellement à l'Enfer car Allah les soumettra à une épreuve le jour de la Résurrection.

En se basant sur cette distinction, Cheikh al Islam ainsi que les savants d'Ahl As-sunnah wal Jama'a de manière générale qualifient la personne qui tourne autour d'une tombe, effectue pour son hôte un sacrifice ou sollicite son aide; de polythéiste avant que la Preuve ne lui soit établie mais ne la désignent comme mécréante qu'une fois celle-ci établie.

Notre Cheikh Abu Muhammad al Maqdissi a dit dans son livre «divulgation des ambiguïtés de ceux qui disputent au sujet des soldats du polythéisme et des suppôts des lois forgées» : «Et avec tout ceci, certaines personnes qui ne connaissent de l'Islam que son nom et de ses enseignements que la calligraphie, se présentent afin de réclamer que la Preuve soit établie concernant le polythéisme manifeste et l'Unicité qui n'est autre que le droit d'Allah sur sa créature, pour laquelle les messagers ont été mandatés, les livres descendus et les preuves multipliées de façon notoire.

Peut-être ont-ils émit quelqu'ambiguité en employant des versets hors de leurs champs d'application telle que la parole d'Allah suivante : «
Et nous ne châtions pas avant que nous n'ayons envoyé de Messager» et désirent-ils le traduire par le fait que l'on applique par l'excommunication avant l'établissement de la preuve et ce en tous points notamment concernant le polythéisme majeur manifeste or rien dans ce verset ne conforte leur thèse corrompue.
En effet, Allah n'a pas dit «nous ne rendons pas mécréant tant que nous n'avons pas envoyé de Messager» mais il a dit «nous ne châtions pas...»

Pour finir : concernant ta question relative à ton départ pour les champs de Jihad, nous conseillons toujours nos frères ce qui suit :

1- Si le pays dans lequel tu te trouves est un lieu de Jihad alors ne le déserte pas au profit d'un autre. Sois un soutien pour tes frères Mujahideen dans ton pays que tu connais mieux que quiconque.

2- Si ce n'est pas le cas mais que tu es en mesure de te rendre à un lieu de Jihad en sécurité et en coordination avec les frères de cet endroit alors fais le et n'hésite pas. C'est pour toi une obligation car la communauté toute entière est en situation de Jihad défensif.

3- Si le pays dans lequel tu te trouves n'est pas un lieu de Jihad et que tu n'es pas en mesure de te rendre sur un des lieux de Jihad en toute sécurité il ne te reste plus qu'à te tourner vers l'apprentissage de la science, à appeler les gens à la voie authentique, à réfuter les dérives des déviants et des hérétiques par les arguments légaux et la démonstration claire.
Aussi te recommanderais-je de patienter jusqu'à ce qu'Allah te facilite une voie menant au Jihad par l'épée et Allah n'impose pas à une âme une charge supérieure à sa capacité.

4- Prends garde à te rendre vers un lieu de Jihad alors que la route y conduisant n'est pas sûre et en cas d'absence de coordination afin de ne pas être une proie facile pour les ennemis d'Allah soit en faisant de toi leur prisonnier ou en t'éliminant car une telle entreprise reviendrait à s'exposer soi-même à sa propre perte.

Nous demandons à Allah de te faciliter une voie menant à une terre de Jihad et qu'il nous accorde ainsi qu'à toi la sincérité dans les paroles et les actes et de faire que le martyr soit notre fin.

Notre dernière invocation est la louange à Allah 

Ceci étant et le succès incombe à Allah.

Abul Walid al Maqdissi, puisse Allah le libérer des mains du Hamas

 

Source: http://www.tawhed.ws/FAQ/display_question?qid=1091 et http://www.ansar-alhaqq.net/forum/showthread.php?p=58015#post58015

Traduit par le akh Abu Zubaydah.

 


Published by Abou Malik - Fatâwâ Minbar at-Tawhid wal Jihad

Le Minhaj (Voie) de Ahlou Sounna wa-l-Jama'a ce qui veut dire la voie de la Sounna et du Concensus, ou bien le minhaj des Salaf-Sâlih la voie des pieux prédécesseurs, tout cela revient au même c'est la voie à laquelle nous restons ferme, cette voie c'est celle du Prophète sala Allahu alayhi was Salam.

Pages

Hébergé par Overblog