Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du Shaykh Ali Ibn Khodayr Al Khodayr



Au nom d'Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux,
Louange à Allah, Seigneur des Mondes, et que la Prière et le Salut soit sur le plus noble des Prophètes et des Envoyés, notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons. En outre,

Ceci est un texte résumé sur des principes permettant au musulman de connaître la différence entre sa magnifique religion et entre le nouveau paganisme et polythéisme contemporain que l'on nomme "le sécularisme" dans l'ensemble de ses nombreuses ramifications. Ceci afin qu'il l'évite et s'en éloigne et qu'il le désavoue ainsi que ses adeptes que l'on nomme les laïcs. Et qu'il s'innocente d'eux auprès d'Allah et qu'il les renie (considère mécréant) et les prenne pour ennemi et qu'il les déteste et les combattent. Et cela qu'ils soient des penseurs ou des intellectuelles ou des politiciens ou des dirigeants ou des journalistes ou des chanteurs ou des acteurs ou des scientifiques ou des gouvernements ou tout autre chose...

Voici donc les quatre principes:

Premier principe

Que les polythéistes auxquels a été envoyé le Messager reconnaissaient la Seigneurie d'Allah (Al Rouboubiyah). Allah dit: 


Dis: "Qui vous attribue de la nourriture du ciel et de la terre? Qui détient l'ouïe et la vue, et qui fait sortir le vivant du mort et fait sortir le mort du vivant, et qui administre tout?", Ils diront: "Allah". Dis alors: "Ne Le craignez- vous donc pas?" 
[Sourate Yoûnous 10:31] 


Et Il dit: Dis: "À qui appartient la terre et ceux qui y sont? si vous savez". Ils diront: "À Allah". Dis: "Ne vous souvenez- vous donc pas?" Dis: "Qui est le Seigneur des sept cieux et le Seigneur du Trône sublime?" Ils diront: (ils appartiennent) "À Allah". Dis: "Ne craignez- vous donc pas?" Dis: "Qui détient dans sa main la royauté absolue de toute chose, et qui protège et n' a pas besoin d' être protégé? (Dites), si vous le savez!" Ils diront: "Allah". Dis: "Comment donc se fait-il que vous soyez ensorcelés?" 
[Sourate Al Mou'minoûn 23:84-89]

Donc malgré cela (leur croyance en Allah en tant que seul gérant, pourvoyeur et maître de l'univers) le Messager les a combattu et les a considéré mécréant et cela ne les a pas fait entrer dans l'Islam. De la même manière, les laïcs parmi les modérés reconnaissent la Seigneurie [d'Allah] comme eux et pratique certains actes d'adorations et cela ne les fait pas pour autant rentré dans l'Islam. Quant aux extrémistes parmi eux ils sont pires, pour eux il n'y a de divinité ni de seigneur et la vie est temporelle. 

Second principe 

Que le Messager est venu sur des gens qui avaient leur propre législation et lois par lesquels ils jugeaient entre eux lors de litiges et autres. Et ils avaient des valeurs antéislamique auxquels ils se référaient. Ils n'acceptèrent donc pas le jugement d'Allah ni sa guidance. Allah et Son Prophète les ont alors désavoué et combattu. Et ils ne les considérèrent pas musulmans. Et parmi leurs législations on trouve dans la parole d'Allah : 
Et ne mangez pas de ce sur quoi le nom d'Allah n'a pas été prononcé, car ce serait (assurément) une perversité. Les diables inspirent à leurs alliés de débattre avec vous. Si vous leur obéissez, vous deviendrez certes des polythéistes
[Sourate Al An'âm 6:121]. 

Et Il dit à propos de Quraïch et ceux qui les suivirent: 

Ou bien auraient-ils des associés (à Allah) qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu'Allah n'a jamais permises?
[Sourate As-Shoura 42:21]. 

Et de même les laïcs ont leur législation et lois et tribunaux d'état régional ou territorial ou mondial par lesquels ils tranchent entre les gens lors de litiges et autre. Et ils ont leur valeurs païennes auxquels ils se référent. Ils appellent cela la civilisation et l'illumination et l'évolution... Ils n'acceptent donc pas plus le jugement d'Allah ni sa guidance. Il convient donc de les renier (takfir, càd les traiter de mécréant) et les désavouer.

Troisième principe

Que le Messager est venu sur des gens qui plaçaient la religion au centre de certaines choses et pas d'autres. Ils adoraient Allah dans les moments difficiles et dans les moments d'aisances ils faisaient preuve de polythéismes. Allah dit: 

Quand ils montent en bateau, ils invoquent Allah Lui vouant exclusivement leur culte. Une fois qu'Il les a sauvés (des dangers de la mer en les ramenant) sur la terre ferme, voilà qu'ils (Lui) donnent des associés  [Sourate Al-'Ankaboût 29:65]. 


Et de la même manière ils mêlaient Allah pour certaines choses et leurs bétyles pour d'autres choses, comme cela nous est parvenue de Sa Parole:

 Et ils disent: "Ceci revient à Allah - selon leur prétention! - et ceci à nos divinités"  
[Sourate Al-An'âm 6:136]. 


De la même manière, les laïcs adorent Allah dans les mosquées, et lors du ramadan, et pour les affaires de mariage et de divorce et [de manière général] dans les actes individuels uniquement. Et pour autre que cela (tel que les affaires d'Etat) ils ne reviennent qu'à leur législation et leurs fausses valeurs. 

Quatrième principe

Que le Messager est venu sur des polythéistes qui avaient de nombreuses divinités très diversifiées. Certains parmi eux adoraient les statues et les idoles, d'autres adoraient les anges, d'autres adoraient les démons, d'autres adoraient les étoiles, d'autres Jésus fils de Marie, d'autres les Prophètes, d'autres les Saints… Et il (le Messager) n'a pas fait de distinction entre eux dans leur statut et leur mécréance et le combat. 
Et de la même manière les laïcs ont de nombreuses divinités, et ils se divisent en différent groupe par rapport à leurs objets de culte. D'entre eux adorent l'Amérique, et d'autres adorent l'Europe et d'autres adorent la Russie et d'autres adorent le nouvel ordre mondial, et d'autres adorent les gouverneurs, et d'autres adorent des scientifiques, et d'autres adorent la patrie, et d'autres adorent la citoyenneté et la nation et ils divinisent ses intellectuels et ses penseurs. Il n'y a donc de différence entre eux au niveau de leur mécréance et apostasie. 

Autre cas

Et les suivent dans cela du bétail parmi un groupe égaré de notre époque. Ils sont les défenseurs des laïcs et ils les suivent par le bout de la queue tels des poussins [suivent leur mère]. Ce groupuscule contemporain sont en fait des extrémistes murji'ah dans les sujets touchant à la foi et la mécréance. Quant aux sujets de jurisprudence, ils sont des gens de passions et de convoitises et de libertinages, soumis au fait accompli et dont les concessions n'aboutissent qu'à l'athéisme.

En conclusion

Nous offrons des paroles du shaykh Abderrahman Ibn Muhammad Al Doussari car il est, de ce que je sais, parmi les premiers à avoir dénoncé ce nouveau paganisme et ce maudit polythéisme contemporain qui n'est autre que la laïcité et le sécularisme. Il dit dans sa conclusion du livre "Dévoilement des ambiguïtés", première édition de 1385H, que lorsqu'il a achevé le livre [du même titre]: "Dévoilement des ambiguïtés" de Muhammad Ibn Abdel Wahhab, il a ôté, , le voile du nouveau paganisme et du polythéisme contemporain, tout comme Muhammad Ibn Abdel Wahhab avait démasqué le polythéisme de son époque à lui.

Le shaykh Abderrahman Ibn Muhammad Al Doussari dit donc: 

Certes le Shaykh Muhammad Ibn Abdel Wahhab dans son livre "Dévoilement des ambiguïtés" a traité du shirk fabulé dans son aspect extérieur assimilé aux demandes d'aides aux morts ou à l'absent ou au culte des tombes. 
Puis se développa nombres de shirk par le martèlement de noms et surnoms servant à duper l'ignorant et par lesquels s'accrochent les tendancieux et rancuniers.

Plus loin il dit:

Ceux qui ont assisté leur chef sont les juifs et les mages lorsqu'ils ont craint le véritable réveil islamique, celui poussé par le shaykh Muhammad Ibn Abdel Wahhab et pour lequel il s'est levé avec ses assistants. 
Et en ce temps ils ont gagné des partisans de Bani Jouldatina et ont enflammé l'ardeur du paganisme par le nationalisme fanatique borné dans toute la communauté islamique.
Fut mis au grand jour le nouveau paganisme ainsi que le culte du matériel et des passions et la déification des personnalités, tout cela sous prétexte de nationalité et de patrie, jusqu'à ce que se forme dans la péninsule islamique, et particulièrement la péninsule arabe, une nouvelle réfutation à ce qu'ils ont professé comme foi patriotique et école matérialiste enjolivé par des surnoms apparent de miséricorde alors que secrètement il s'agissait de supplice.
Et après cette introduction, le shaykh Abderrahman Ibn Muhammad Al Doussari parla sur la signification d'Al Oulouhiyah et ses fondements. 

Et elle est composée de deux bases:

1) Le rejet de tout ce qui adoré. 
2) L'adoration d'Allah l'unique et la soumission à son hukm

Puis il a parlé sur la réalité de l'adoration et de l'amour en Allah et la haine envers les ennemis de la religion. Puis il a parlé sur la réalité de la doctrine d'Ibrahim et il dit: 

Et par elle tu connais la portée de ceux qui y ont adhéré et qui ont triomphé sur les prétendus musulmans parmi les adeptes du nouveau paganisme. 
De même ce que ces derniers ont amené de l'occident et son école matérialiste plaçant les droits de la nation au dessus des droits d'Allah et s'autorisant à légiférer et réglementer ce qui contredit le jugement d'Allah et Son Messager et ils ont suivi ce que les hommes loués, les vénérant par l'amour et la mystification et faisant d'eux des égaux à d'Allah.

Puis il rappela ceux qui firent de la patrie un égal à Allah dans les dire de leur porte-parole:

"Fait passer ton Pays avant toute les doctrines… et pour lui rompe le jeûne et pour lui jeûne."
Et ils ont conduit à l'alliance avec les ennemis d'Allah sous le prétexte de nation et de patrie et le délaissement de la Shari'ah sous prétexte de leur évolution corrompu et l'adoration de tout Tawaghit dans ce sentier là.
Et parmi ce qu'ils ont amené de vain (baatil) on trouve l'importation d'idées tel que:

- "La religion est à Allah et la patrie à tous"
- "La religion est le rapport entre le serviteur et son Seigneur uniquement, aucune autre influence dans la vie"
- "La volonté du peuple est ce que veut Allah"

Et il a rappelé que ceux qui sont sortis des écoles colonialistes restent attachés à ces concepts dans leur application sur la communauté musulmane, et il dit que ces écoles sont les premières à nous avoir imposé le colonialisme culturel par leurs intermédiaires. 

Enfin il dit: 

Il incombe donc aux musulmans, jeunes et vieux, gouvernements et peuples, de s'opposer à ce nouveau polythéisme et ce nouveau paganisme.
Et qu'Allah se penche sur le Prophète Muhammad et sur sa famille ainsi que tous ses compagnons.

Source :
Extrait de "Les quatre principes permettant de distinguer entre la religion des musulmans et la doctrine des laïcs..."

Published by Abou Malik - Mise en garde

Le Minhaj (Voie) de Ahlou Sounna wa-l-Jama'a ce qui veut dire la voie de la Sounna et du Concensus, ou bien le minhaj des Salaf-Sâlih la voie des pieux prédécesseurs, tout cela revient au même c'est la voie à laquelle nous restons ferme, cette voie c'est celle du Prophète sala Allahu alayhi was Salam.

Pages

Hébergé par Overblog