Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Question n° 3294 : L’expiation dont doit s’acquitter celui qui a forniqué en plein Ramadan

Mes salutations les plus fraternelles et chaleureuses à mes frères […]1

A quelle expiation doit procéder l’individu qui a rompu son jeûne au cours d’une journée du Ramadan en forniquant alors qu’il n’est pas marié ?

Et quel est le jugement légal relatif à celui qui a eu volontairement un rapport charnel avec son épouse en plein jour de Ramadan ?

Aboû Moudjâhid

 

 

Réponse du comité légal du Minbar

Au Nom d’Allah, prières et salutations sur Son Messager.

Wa ‘alaykoum as-salâm wa rahmatou Allah,

Celui qui a fait cela doit s’empresser de revenir vers son Seigneur et de se repentir sincèrement. Et Allah est certes, Pardonneur et Miséricordieux. D’autre part, celui qui a eu une relation sexuelle ou s’est rendu coupable de fornication au cours d’une journée du Ramadan doit procéder à l’expiation de son péché. Celle-ci consiste à affranchir un esclave, ou, à défaut d’en trouver, à jeûner deux mois consécutifs, ou, à défaut de pouvoir, à nourrir soixante nécessiteux. Ceci en vertu du hadîth rapporté par Aboû Hourayra (qu’Allah Soit Satisfait de lui) qui dit : « Pendant que nous étions assis chez le Prophète (salla Allahou ‘alayhi wa sallam), un homme l’interpella en ces termes : - J’ai péri ! - Que s’est-t-il passé ? - J’ai commercé avec ma femme en plein Ramadan - Tu as un esclave à affranchir ? - Non. - Tu peux jeûner deux mois successifs ? - Non. - Tu peux nourrir soixante pauvres. - Non... »2

Ainsi, la fornication au cours d’une journée de Ramadan entraîne la même expiation que celle exigée de celui qui a eu une relation sexuelle avec son épouse à ce même moment.

Ibn Qoudâma a dit à ce propos : « Il n’y pas de différence lorsque celle avec qui l’acte sexuel est engagé est une épouse légitime ou une femme étrangère, jeune ou âgée. Cela est d’ailleurs, à plus forte raison valable lorsque celle-ci est étrangère.» (Al Moughnî)

Et Allah demeure Plus Savant.

Cheykh Aboû Mohammed Ach-Châmî

1 NDT : Le questionneur a adressé ses salutations sous forme de poésie. La traduction de vers étant un exercice périlleux (surtout à partir d’une langue telle que l’arabe) nous avons préféré omettre ce passage.

2 Rapporté dans le recueil authentique d’Al Boukhârî.

Texte original

Traduction : Oum-Ishâq.

Relecture et correction : Oum-Mou’âwiya

Published by Abou Malik - Fatâwâ Minbar at-Tawhid wal Jihad

Le Minhaj (Voie) de Ahlou Sounna wa-l-Jama'a ce qui veut dire la voie de la Sounna et du Concensus, ou bien le minhaj des Salaf-Sâlih la voie des pieux prédécesseurs, tout cela revient au même c'est la voie à laquelle nous restons ferme, cette voie c'est celle du Prophète sala Allahu alayhi was Salam.

Pages

Hébergé par Overblog