Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au Nom d’Allah, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricodieux.

Le blog « daralislam » vous présente le « chapitre sur l’explication de la signification de l’alliance et du désaveu, sur l’obligation de manifester la Religion et sur l’excuse des opprimés » qui se trouve dans « Indjahou Hadjatis-Sa’il fi Ahammil-Masa’il » écrit par le shaykh Ahmad Al-Khalidi et préfacé par le shaykh Hamoud Ibn Ouqla Ash-Shouaybi et le shaykh Ali Al-Khoudayr.

1) Sache que l’Islam d’une personne ne sera pas correct, même s’il vient avec le Tawhid et délaisse le Shirk, sans l’inimitié envers les mécréants et sans la leur clairement déclarer, à cause des paroles du Très-Haut : « Tu ne verras jamais ceux qui ont foi en Allah et au Jugement Dernier sympathiser avec ceux qui s’insurgent contre Allah et Son Messager, fussent-ils leurs pères, leurs fils, leurs frères ou de leur tribu » (Coran, 58/22)

Il est dit dans le Hadith : « L’anse la plus solide de la foi est l’amour pour Allah et la haine pour Allah » (Hadith rapporté par l’imam Ahmad) (Voir Ad-Dourar As-Saniyya, 8/435 et 10/139, 140)

Le savant Hamad Ibn Attiq dit : « Concernant l’inimitié envers les mécréants et les idolâtres, sache qu’Allah le Très-Haut l’a rendue obligatoire et confirmé son obligation, et qu’Il a interdit de les prendre pour alliés et mis un grand accent sur cela, de sorte que dans le Livre d’Allah le Très-Haut, après l’obligation du Tawhid et l’interdiction de son opposé (le Shirk, ndt) – il n’y a quasiment pas de jugement avec autant d’arguments et de clarté que ce jugement »

Il est donc nécessaire de réaliser l’alliance et le désaveu.

2) Le fondement du désaveu est la haine et le fondement de l’alliance est l’amour, à cause des paroles du Très-Haut à propos des paroles d’Ibrahim, ‘alayhi sallam, à son peuple : « Sachez, dit Ibrahim, que les idoles que vous adorez et qu’adoraient vos lointains ancêtres sont mes ennemis, car il n’est pour moi qu’un Seul Dieu, Celui de l’Univers » (Coran, 26/75-77)

Étant donné que le fondement du désaveu est la haine qui se situe dans le cœur, sa branche extérieure est l’inimitié.

Le Très-Haut dit : « Certes, vous avez eu un bel exemple (à suivre) en Ibrahim et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple: « Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d’Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l’inimitié et la haine sont à jamais déclarées, jusqu’à ce que vous croyiez en Allah, Seul » » (Coran, 60/4)

Et comme nous l’avons précédemment mentionné (dans le chapitre sur l’obligation du désaveu du Tâghût et l’explication de sa signification, ndt), elle (l’inimité, ndt) entre dans la description du désaveu du Tâghût.

« Ici, concernant les paroles du Très-Haut : « Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d’Allah… » - Il y un grand message et profit. À savoir, Allah le Très-Haut a mentionné le désaveu des idolâtres, ceux qui adorent d’autres en dehors d’Allah, avant le désaveu des idoles adorées en dehors d’Allah, parce que le premier est plus important que le deuxième. Car, il est possible que la personne désavoue les idoles, mais qu'elle ne désavouent pas ceux qui les adorent et, en tant que telle, ne réalise pas ce qui lui est ordonné. Cependant, quand elle se désavoue des idolâtres – ceci implique nécessairement le désaveu de leurs divinités. Comprends bien cette remarque, parce qu’elle t’ouvrira la porte de l’inimité envers les ennemis d’Allah. Combien de gens ne font pas de Shirk, mais ne sont pas ennemis envers les idolâtres, ils ne sont donc pas des musulmans, parce qu’ils ont délaissé la Religion de tous les Messagers. Ensuite viennent les paroles du Très-Haut : « Nous vous renions. Entre vous et nous, l’inimitié et la haine sont à jamais déclarées, jusqu’à ce que vous croyiez en Allah, Seul » Ses paroles : « déclarées », c’est-à-dire extérieurement et clairement. Prête attention au fait qu’Il a mentionné l’inimité avant la haine, parce que le première est plus importante que la deuxième. Parce que la personne aura peut-être la haine envers les idolâtres, mais ne s’oppose pas à eux et, en tant que telle, elle n’a pas réalisé l’obligation, tant que de son côté n’est pas réalisée l’inimité et la haine, même si la haine est liée au cœur, parce qu’elle n’est pas utile, tant que ses indices ne sont pas indiqués et tant que son indice ne devienne clair. Et elle (la haine, ndt) ne sera pas ainsi, tant qu’elle ne sera pas liée avec l’inimité et le boycott » (Le shaykh Ahmad Al-Khalidi a mentionné cette parole du shaykh Hamad Ibn Attiq, qu’Allah lui fasse miséricorde, qui se trouve dans Madjmou’atout-Tawhid, 1/334, 335, ndt)

« Le musulman ne sera pas considéré comme celui qui manifeste sa Religion, tant qu’il ne s’oppose pas à chaque groupe dans ce pour quoi il est connu et tant qu’il ne leur montre pas clairement l’inimité et le désaveu de cela (de ce pour quoi ils sont connus, ndt). Face à celui qui a comme mécréance le Shirk – la manifestation de la Religion consiste à clairement exprimer le Tawhid, interdire le Shirk et mettre en garde contre lui. Celui qui a comme mécréance l’alliance avec les idolâtres et l’entrée dans leur obéissance – la manifestation de la Religion se fera en leur exprimant l’inimitié et en le désavouant lui et les idolâtres » (Le shaykh Ahmad Al-Khalidi a mentionné cette parole du shaykh Hamad Ibn Attiq et du shaykh Ishaq Ibn Abdourrahman, qu’Allah leur fasse miséricorde, qui se trouve dans Madjmou’atout-Tawhid, 1/336, 337 et Idahoul-Mahadjdjati was-Sabil, page 36, ndt)

« Parfois le musulman n’est peut-être pas en mesure de manifester l’inimitié envers les mécréants et les idolâtres, à cause d’un empêchement et une excuse, comme l’oppression, dans le cas de celui qui n’a pas de puissance, ou à cause de la contrainte quand il sera excusé jusqu’à la disparition de l’empêchement. Quant à celui qui ne manifeste pas l’inimité envers les idolâtres à cause d’un but mondain ou parce qu’il donne avantage à un profit mondain, tout en les haïssant et étant convaincu qu’ils sont des mécréants – il est désobéissant et pécheur. Chaque personne a le jugement pour sa situation. Et si la haine dans le cœur disparait, avec elle disparait aussi la foi, à cause de la liaison de l’extérieur et du cœur, car sa place est dans le cœur et personne n’est en mesure de supprimer la haine du cœur avec la contrainte ou autre chose, comme on le voit clairement dans les paroles du Très-Haut : « … à moins d’y être contraint tout en demeurant fidèle intérieurement à sa foi… » (Coran, 16/106) Alors, prête attention » (Le shaykh Ahmad Al-Khalidi a mentionné cette parole du shaykh Ishaq Ibn Abdourrahman, qu’Allah lui fasse miséricorde, qui se trouve dans Ad-Dourar As-Saniyya, 2/8, 305, 359 et Takfir Al-Mou’ayyan, page 21, ndt)

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers.

Note :

L’imam Hamad Ibn Attiq étudia auprès du shaykh Abdourrahman Ibn Hassan qui étudia auprès de son grand-père l’imam, le réformateur Mouhammad Ibn Abdoulwahhab.

L’imam, le Mouhaddith, le Faqih, le savant, le shaykh Ishaq Ibn Abdourrahman étudia notamment auprès du shaykh Hamad Ibn Attiq.

L’alliance avec les musulmans et le désaveu des mécréants est donc un des plus grands principes de l’Islam. Pourtant, nombreux sont ceux qui prononcent les deux témoignages, accomplissent la prière, s’acquittent de la Zakat, jeûnent le mois de Ramadan et accomplissent le Hajj, tout en s’alliant avec les mécréants contre les Moudjahidines qui combattent pour établir la Loi d’Allah et « pour la cause des faibles ; hommes, femmes et enfants qui disent : « Seigneur ! Fais-nous sortir de cette cité dont les gens sont injustes, et assigne-nous de Ta part un allié, et assigne-nous de Ta part un secoureur » (Coran ; 4/75)

Le shaykh Abdourrahman Ibn Hassan, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Celui qui aide les mécréants contre les musulmans ou les entraîne vers un pays où le peuple est musulman, sort de l'Islam. Ceci est un fait clair » (Source : Ad-Dourar as-Saniyya, 8/326)

Le shaykh Abdoullah Ibn Abdoullatif, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « En ce qui concerne le Tawalli, ceci est l’alliance qui est une mécréance et qui annule l’Islam; comme le fait de défendre les mécréants et les aider (contre les musulmans, ndt) avec les biens, le corps ou l’avis » (Source : Ad-Dourar As-Saniyya, 8/422) 

Abdoullah Ibn Abdoullatif, qu'Allah lui fasse miséricorde, a été questionné à propos de celui qui incite, aide les mécréants de l’Empire Ottoman contre les musulmans et il a répondu : « En ce qui concerne celui qui les incite ou les aide, quelque soit l’aide, contre les musulmans, alors ceci est une apostasie claire » (Source : Fatawa des savants du Nadjd, 3/64)

L’imam, le savant, le shaykh Abdoullah Ibn Abdoullatif étudia notamment auprès du shaykh Hamad Ibn Attiq

Le shaykh Abou Youssouf Al-Farradj rapporte : 

« Expliquant certaines choses parmi lesquelles chacune justifie le Djihad contre celui qui la commet, un des savants du Nadjd a dit : « La troisième chose qui rend le Djihad obligatoire contre celui qui la commet est le fait d’aider les idolâtres contre les musulmans, que ce soit avec la langue, le cœur, ou les biens. Ceci est une mécréance qui annule l’Islam. Alors, quiconque aide les idolâtres contre les musulmans et les soutient avec ses biens qui vont servir dans la guerre contre les musulmans, devient un mécréant. Shaykh Mouhammad Ibn Abdoulwahhab, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit dans Nawaqid Al-Islam que la huitième annulation de l’Islam est : Aider les mécréants contre les musulmans. 

Allah dit : « Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les juifs et les chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes » (Coran, 5/51) » (Source : Fatawa Nadjdiyya, 4/145-146) »

Le shaykh Nassir Al-Fahd a dit : « Sache que toute sorte de soutien aux mécréants dans leur guerre contre les musulmans, que ce soit le soutien avec le corps, ou les armes, ou la langue, ou le cœur, ou la plume, ou les biens, ou l’avis, ou autre chose – est une mécréance et une apostasie, qu’Allah nous en préserve » (Source : Démonstration de la mécréance de celui qui soutient les américains) 

Le shaykh Hamoud Ibn Ouqla Ash-Shouaybi, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « J’ai lu le livre « démonstration de la mécréance de celui qui soutient les américains » du noble cheikh Nassir Al-Fahd, qu’Allah le protège, et j’ai constaté qu’il s’agit d’un des meilleurs livres écrits sur ce sujet »

Le shaykh Hamoud Ibn Ouqla Ash-Shouaybi enseigna le Tawhid, la Aqida, le Tafsir, le Hadith, le Fiqh et la grammaire à l’université islamique pendant 40 ans. Il avait de nombreux élèves : Ali Al-Khoudayr, Soulayman Al-Oulwan, Abdoulaziz Al-Shaykh, Salih Ibn Fawzan Al-Fawzan, Mouhammad Ibn Salih Al-Outhaymin, Abdoullah Al-Ghounayman et d’autres.

Published by Sulaymân Abû Mâlik - at Tawhid (L'unicité d'Allah)

Le Minhaj (Voie) de Ahlou Sounna wa-l-Jama'a ce qui veut dire la voie de la Sounna et du Concensus, ou bien le minhaj des Salaf-Sâlih la voie des pieux prédécesseurs, tout cela revient au même c'est la voie à laquelle nous restons ferme, cette voie c'est celle du Prophète sala Allahu alayhi was Salam.

Pages

Hébergé par Overblog