Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Al-Imâm Abî Bakr Ahmed Ibn ’Alî Ibn Thâbit al-Khatîb al-Baghdâdî [392-462 H]




Le « Qiyâs » [raisonnement par analogie] est de deux catégories : 

1] Une catégorie qui s’applique à l’unicité d’Allâh [at-Tawhîd] 

2] Une catégorie qui s’applique aux dispositions de la Charî’ah [Loi Islamique] 

La première catégorie se divise en deux formes : 

a) La première forme est le raisonnement par analogie authentique [Qiyâs us-Sahîh] qui sert d’argument dans la connaissance d’Allâh , de Son Unicité, dans la Foi liée au monde de l’invisible [al-Ghayb], aux livres révélés, dans la véracité des Envoyés. Et ce « Qiyâs » est approuvée pour celui qui le pratique alors que celui qui le délaisse est blâmé. 

b) La deuxième forme blâmable de « Qiyâs » s’appliquant à l’Unicité d’Allâh [at-Tawhîd] est le mauvais « Qiyâs » qui mène à l’innovation [Bida’] et l’athéisme [al-Ihâd] comme le fait d’établir une ressemblance entre le Créateur et ses créatures, entre la ressemblance de ses Attributs et les attributs des ses créatures, de rejeter les préséances qu’Allâh a établies pour Lui-même, et dont Il est qualifié par Ses Envoyés, et que le raisonnement par analogie [Qiyâs] annule. 

La deuxième catégorie s’applique aux dispositions de la Charî’ah, elle se divise aussi en deux formes : 

a) La première consiste à ramener la règle au situation identique et semblable, celle-ci est recommandée. 

b) La deuxième à ramener la règle à une situation différente et dissemblable, celle-là est blâmable. [1] 

Notes 
[1] Kitâb « al-Faqih wal-Mutafaqih » de L’Imâm al-Baghdâdî, vol-1 p.511

Published by Abou Malik - Oussoul al Fiqh

Le Minhaj (Voie) de Ahlou Sounna wa-l-Jama'a ce qui veut dire la voie de la Sounna et du Concensus, ou bien le minhaj des Salaf-Sâlih la voie des pieux prédécesseurs, tout cela revient au même c'est la voie à laquelle nous restons ferme, cette voie c'est celle du Prophète sala Allahu alayhi was Salam.

Pages

Hébergé par Overblog