Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sache qu’il est important de comprendre les mots du Coran et de la Sounna comme le comprenaient les arabes parmi les compagnons du prophète et ceux qui ont suivit leur chemin ; sans quoi la compréhension de la religion sera corrompue ce qui ouvrira la porte à l’égarement.


On traduit souvent le terme arabe « Dîn » par « Religion », mais cette traduction n’exprime pas le sens originel du terme, et les égarés jouent sur cela, ce pourquoi je vais détailler la signification du mot « Dîn » :


Allah a dit : « Le Dîn, pour Allah, est certes l’Islâm. » Sourate 3 verset 19.

L’imâm Ibn Jarîr At-Tabarî dit dans l’interprétation de ce verset (Tafsîr Tabarî volume 6 page 273) :


القول في تأويل قوله : { إِنَّ الدِّينَ عِنْدَ اللَّهِ الإسْلامُ } قال أبو جعفر: ومعنى"الدين"، في هذا الموضع: الطاعة والذّلة

 

« L’interprétation de la parole « Le Dîn, pour Allah, est certes l’Islâm » Abou Ja‘fâr a dit : « Le Dîn » signifie ici : l’obéissance, et la servitude. »

 

Et il dit page 275 :


فإذْ كان ذلك كذلك، فتأويل قوله:"إنّ الدّين عند الله الإسلام": إنَّ الطاعةَ التي هي الطاعة عنده، الطاعةُ له، وإقرار الألسن والقلوب له بالعبودية والذّلة، وانقيادُها له بالطاعة فيما أمر ونهى، وتذلُّلها له بذلك، من غير استكبار عليه، ولا انحراف عنه، دون إشراك غيره من خلقه معه في العبودة والألوهة.

 

« S’il en est ainsi, alors l’interprétation du verset « Le Dîn, pour Allah, est certes l’Islâm°» est : L’obéissance qu’Allah considère comme étant l’Obéissance, c’est de Lui obéir, et Lui avouer de sa langue et de son cœur la servitude et l’humilité, et de se soumettre à Lui en obéissant à ce qu’Il ordonne, et se plier à Lui sans orgueil ni déviance, et sans Lui associer quelque créature que ce soit dans la servitude et la divinité. »


Le Dîn signifie donc : Obéir à Allah et se soumettre à Ses ordres.

 

Allah a dit dans Sourate Yousouf Verset 76 : « Car il ne pouvait pas se saisir de son frère, selon le Dîn du roi… »


Ibn Jarîr At-Tabarî a dit dans le Tafsîr de ce verset (volume 16 page 187) :


وقوله:(ما كان ليأخذ أخا في دين الملك إلا أن يشاء الله) ، يقول: ما كان يوسف ليأخذ أخاه في حكم ملك مصر وقضائه وطاعته منهم

 

« Sa parole : Car il ne pouvait pas se saisir de son frère, selon le Dîn du roi… Il dit que Yoûsouf ne pouvait se saisir de son frère selon le jugement du roi d’Egypte, son décret et son obéissance… » Ibn Kathîr dit la même chose.

 

Et le cheykh Mouhammad Jamâl oud-Dîn Al Qâsimî dit dans Mahâsin At-Ta’wîl volume 9 page 3576 au sujet de ce verset :


و يستدلّ به على جواز تسمية قوانين ملل الكفر (دينا) لها و الآيات في ذلك كثيرة

 

« Et on argumente par ce verset la permission de donner aux lois des préceptes mécréants le nom de « leur Dîn » et il y sur cela beaucoup de versets. »


Le Dîn signifie donc : le jugement et le décret, la loi.

 

Cheykh Al Islâm Ibn Taymiya a dit dans « Charh Al ‘Amda », page 86 :


فإن حقيقة الدين هو الطاعة والانقياد وذلك إنما يتم بالفعل لا بالقول فقط فمن لم يفعل لله شيئا فما دان لله دينا ومن لا دين له فهو كافر.

 

« La réalité du Dîn, c’est l’obéissance et la soumission, et ceci ne peut s’accomplir que par l’acte et non par la parole uniquement : celui qui ne fait rien pour Allah n’a aucun Dîn, et celui qui n’a pas de Dîn est un mécréant. » Fin de citation.


Celui qui place l’obéissance envers lui en dehors d’Allah s’est mit en rivalité avec Allah. Or l’obéissance, c’est ce qu’on ordonne et interdit, et ce qu’on légifère : celui qui impose quelque chose ou l’interdit, ou bien instaure une loi sans s’en référer à la loi d’Allah, alors il a établit un jugement qui lui est propre.


Ibn Taymiya dit aussi dans « Qâ‘ida fîl mahabba » page 32 :


المحبة والإرادة أصل كل دين سواء كان دينا صالحا أو دينا فاسدا فإن الدين هو من الأعمال الباطنة والظاهرة والمحبة والإرادة أصل ذلك كله والدين هو الطاعة والعبادة والخلق فهو الطاعة الدائمة اللازمة التي قد صارت عادة وخلقا بخلاف الطاعة مرة واحدة ولهذا فسر الدين بالعادة والخلق ويفسر الخلق بالدين أيضا كما في قوله تعالى {وَإِنَّكَ لَعَلَى خُلُقٍ عَظِيمٍ} قال ابن عباس على دين عظيم

 

« L’amour et la volonté sont le fondement de tout Dîn, que cela soit un Dîn pieux ou un Dîn corrompu, En effet, le Dîn provient des actes intérieurs et extérieurs, or, l’amour et la volonté sont le fondement de tout cela. Et le Dîn est : l’obéissance, l’adoration et l’attitudeC’est donc l’obéissance permanente et inséparable qui devient une habitude et une conduite, contrairement à l’obéissance qui n’arrive qu’une foi. C’est pour cette raison que le terme « Dîn » est interprété comme signifiant « L’habitude et la conduite. » On interprète également la conduite comme signifiant « Le Dîn » comme pour la parole d’Allah « Et tu es certes, d’une moralité éminente. »(sourate 68 verset 4) Ibn ‘Abbâs dit « D’un Dîn éminent… » » Fin de citation.


Le Dîn est donc la conduite, le principe auquel on obéit tout le temps, la règle.

 

Et Ibn Taymiya dit au sujet du combat des Tatars, dans Majmoû‘ Fatâwâ volume 28 page 544 :


فإن الله يقول فى القرآن‏:‏ ‏{وَقَاتِلُوهُمْ حَتَّى لاَ تَكُونَ فِتْنَةٌ وَيَكُونَ الدِّينُ كُلُّهُ‏}‏ ‏[‏الأنفال‏:‏ 39‏]‏، والدين هو الطاعة، فإذا كان بعض الدين لله وبعضه لغير الله، وجب القتال حتى يكون الدين كله لله؛

 

« Allah dit dans le Coran : « Et combattez les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de Fitna, et que le Dîn soit totalement à Allah » Or le Dîn est : l’obéissance. Dès lors, si une partie du Dîn est envers Allah et une autre envers un autre qu’Allah, il sera obligatoire de combattre jusqu’à ce que le Dîn soit entièrement à Allah. »

 

 

Le Dîn est donc :


L’obéissance continue, la moralité, la règle à suivre, l’habitude, la loi, le jugement etc.

Donc, à partir d’ici chaque foi que nous rencontrerons le mot « Dîn » nous le traduirons par un synonyme de l’obéissance, ou de la règle à suivre ; une loi est sans aucun doute un « Dîn ».

 

Source: Extrait de "la victoire des gens de la foi"

Published by Abou Malik - Le Tawhid d'Allah dans le jugement

Le Minhaj (Voie) de Ahlou Sounna wa-l-Jama'a ce qui veut dire la voie de la Sounna et du Concensus, ou bien le minhaj des Salaf-Sâlih la voie des pieux prédécesseurs, tout cela revient au même c'est la voie à laquelle nous restons ferme, cette voie c'est celle du Prophète sala Allahu alayhi was Salam.

Pages

Hébergé par Overblog