Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Modifier la Loi d’Allah, le « Tabdîl » (تبديل ) est une mécréance majeure, nul ne diverge à ce sujet ; pas même nos opposants ; nous sommes tous d’accord pour dire que « Modifier la Loi d’Allah est une grande mécréance. »

 

Ce chapitre exposera donc la véritable définition de ce qu’on appel « modifier la Loi d’Allah ».

 

Nos opposants prétendent que modifier la loi signifie : inventer une loi puis après prétendre que c’est la loi d’Allah en mentant exprès et consciemment.

 

Leurs arguments pour cela est une citation d’Ibn Taymiya, dans Majmoû‘ Fatâwâ 3/268 dont ils coupent à chaque fois la fin :

 

« La législation modifiée : ce sont les mensonges proférés à l’encontre d’Allah et de son messager, et à l’encontre des gens par le biais du faux témoignage et autre, et l’injustice caractérisée. Puis celui qui dit que ceci est la législation d’Allah, il est mécréant sans aucun doute… »

 

Et voici maintenant, la citation complète, avec en souligné le passage qui a été caché :

 

« La législation modifiée : ce sont les mensonges proférés à l’encontre d’Allah et de son messager, et à l’encontre des gens par le biais du faux témoignage et autre, et l’injustice caractérisée. Puis celui qui dit que ceci est la législation d’Allah, il est mécréant sans aucun doute. C’est comme celui qui dit que le sang et la viande de cadavre est licite, même s’il dit « Ceci est mon avis ! » ou quelque chose comme ça» Majmou’ fatawa volume 3 page 268

 

Il est vraiment très bizarre que ce perfide n’ait pas mentionné ce passage souligné, et il est plus qu’improbable qu’il ne l’ait pas vu ! Dans ce passage, on voit bien que pour Ibn Taymiya, le Tabdîl n’est pas forcément le fait d’attribuer à Allah une loi inventée, mais c’est aussi l’attribuer à soit même et non à Allah ! La parole d’Ibn Taymiya prouve même que ce n’est pas forcément en disant « Ceci est Halâl » car il a dit «C’est comme celui qui dit que le sang et la viande de cadavre est licite, même s’il dit « Ceci est mon avis ! » ou quelque chose comme ça. » 

 

La définition de la loi modifiée d’après Ibn Taymiya

 

Il dit dans son livre « An-Noubouwwât » volume 1 page 329 :

 

« Le mot « loi » (char‘) se dit tantôt sur ce que nous a enseigné le messager d’Allah, comme Coran et Sounna, et ceci est la loi révélée, et c’est la vérité à l’encontre de laquelle personne n’a le droit d’aller. Et tantôt ; on désigne par le nom de « loi » ce que les hommes ajoutent à la loi d’Allah, soit par mensonge et diffamation, soit par mauvaise compréhension ou encore par erreur, et ceci se nomme « loi modifiée » (moubaddal) et non la loi révélée, et il n’est pas obligatoire, ni même permis de la suivre... » Fin de citation.

 

Analyse bien ces paroles, cher lecteur, et dis-moi si selon Ibn Taymiya la loi modifiée désigne uniquement la loi qui est inventée puis faussement attribuée à Allah ? N’a-t-il pas cité d’autres formes de lois modifiée, comme : ce que les hommes ajoutent à la loi d’Allah, soit par mensonge, et diffamation, soit par mauvaise compréhension ou encore par erreur, et ceci se nomme « loi modifiée »  ?!

 

Puis il dit page 332, 333 :

 

« Quant au tabdîl, il à deux formes : La première est de contredire l’information du messager d’Allah, la deuxième est de contredire son commandement. En effet, Allah l’envoya avec la guidée et la vrai religion, et il dit la vérité lorsqu’il informe au sujet d’Allah, et il ordonne ce qu’Allah lui ordonne, car Allah a dit « Celui qui obéit au messager à obéit à Allah » (sourate 4) Or, ceux qui font le tabdîl {ceux qui ajoutent à sa religion ce qui n’en fait pas partie, et à sa loi ce qui n’en est pas. Ce sont les gens de la loi modifiée}, des fois ils contredisent les informations du prophète, c'est-à-dire qu’ils renient ce que lui a affirmé, ou affirment ce que lui a renié, comme les jahmya qui renient ce qu’Allah s’est affirmé à Son sujet, comme noms et attributs, et les qadarites qui nient ce qu’il a affirmé au sujet de la puissance d’Allah, Sa volonté, Sa création et Sa toute puissance…Puis aussi, ils obligent ce qu’Il n’a pas obligé, et qu’Il a même interdit ; et ils interdisent ce qu’Il n’a pas interdit, mais qu’Il a même obligé. »

 

Ici, Ibn Taymiya a bien expliqué que le Tabdîl ou « la loi modifiée » consiste aussi à contredire l’ordre d’Allah, et ce livre est l’un des derniers livres qu’il rédigea.

 

Et s’ils disent : Cela ne contredit pas ce que nous disions car Ibn Taymiya parle ici des Jahmiya et des Qadariya, et ceux-ci attribuent leurs avis à la religion d’Allah !

 

Nous leur répondons alors : ces passages vous contredisent déjà lorsque vous dites que la loi modifiée consiste uniquement à mentir exprès sur Allah, car les Jahmiya et les Qadariyya ne le font pas exprès. Ensuite nous disons : Ibn Taymiya a dit, dans le passage auquel vous vous référez dans Majmoû‘ Fatâwâ volume 3 pages 267, 268 :

 

« Et le mot « Loi » est utilisé dans l’usage des gens pour trois choses :

 

La loi révélée, c’est ce que nous enseigna le messager d’Allah ‘alayhi salât wa salâm, et c’est ce qui est obligatoire de suivre, et quiconque s’y oppose doit être puni pour cela.

 

La loi déduite : Ce sont les avis des érudits Moujtahid comme la doctrine de Malik ou autre…Il est permit de la suivre, mais ce n’est pas obligatoire, ni interdit. Et personne n’a le droit de l’imposer à l’ensemble des gens  ou de l’interdire.

 

La loi modifiée (moubaddal) c’est de mentir sur Allah et Son messager, ou de mentir au gens par de faux témoignages ou autres choses du genre, ou l’injustice claire. En effet, quiconque dit « Ceci est la loi d’Allah » est mécréant sans aucune divergence, tout comme celui qui dit « Le sang et la bête mort sont licite » Et même s’il dit « Ceci est ma méthodologie » ou quelque chose comme ça. » Fin de citation.

 

Et l’une des choses que l’on apprend de ce passage, c’est qu’Ibn Taymiya ne donne que 3 catégorie de lois :

 

La loi révélée.

 

La loi déduite.

 

La loi modifiée.

 

Or, nul ne contredira que ces lois inventées par les hommes, et attribuées aux hommes et non à Allah, portent tout de même le nom de « Loi » ; alors une question s’impose : si ces lois ne sont pas une loi Modifiée, alors elles sont soit une loi révélée, soit une loi déduite ! Vu qu’il n’y a pas de 4ième catégorie dans le découpage d’Ibn Taymiya !

 

Si vous dites que c’est une loi révélée, vous êtes tombé dans la mécréance majeure de votre propre thèse : attribuer ces lois à Allah. Si vous dites que c’est une loi déduite, alors vous avez permis de la suivre, et ceci est une mécréance majeure également. Dès-lors il ne reste qu’une seul catégorie : la loi modifiée, et vous n’avez plus rien à répondre, ou alors inventez une 4ème catégorie de loi, et apporter vos arguments.

 

Ces lois sont des lois modifiées, même si elles ne sont pas attribuées à Allah « Et même s’il dit « Ceci est MA méthodologie » ou quelque chose comme ça » à partir du moment où elles contredisent la Loi d’Allah, comme le dit Mouhammad Ibn Ibrâhîm Âl Cheykh dans Tahkîm Al Qawânîn :

 

« Ces tribunaux ont pour référence la lois inventée sur base de diverses législations et lois, beaucoup tirées de la loi française, la loi américaine, anglaise et autres lois encore, ainsi que de doctrines de certains hérétiques prétendus musulmans. Ces tribunaux sont aujourd’hui dans beaucoup de pays islamiques parfaitement organisée, portes grandes ouvertes, des foules de gens s’y rendent, et y sont jugé d’après ce qui contredis la sounnah et le Livre d’Allah, d’après les règlements de cette lois, et ils s’y engagent et l’acceptent ! Quelle mécréance existe-t-il de pire que celle là ? Et quelle contradiction du témoignage que Mouhammad est le messager d’Allah pourrait elle être pire que cette contradiction ? »

 

Ici Mouhammad Ibn Ibrâhîm nous parle de cas bien précis, qui existent réellement à son époque ; vu qu’il dit : « Ces tribunaux sont aujourd’hui dans beaucoup de pays islamiques parfaitement organisée » il ne parle pas de quelque chose de fictif, et il est évident qu’aucun de ces tribunaux ne prétendait que la législation anglaise ou française ou américaine sont la loi d’Allah !

 

D’ailleurs, celui qui ment sur Allah en Lui attribuant son invention peut être de deux sortes :

 

Soit un innovateur qui le fait inconsciemment.

 

Soit un Zindîq qui veut exprès détruire l’Islam sous le déguisement de celui qui veut au contraire le défendre.

 

Alors que celui qui déclare ouvertement que son invention n’est pas celle d’Allah, il a donc déclaré haut et fort qu’il accorde à un autre qu’Allah la fonction de législateur, et ceci est un polythéisme évidente et une rébellions avérée contre Allah ; une mécréance claire et nette ; que seul un mécréant conteste.

 

Conclusions du chapitre :

 

Toute loi qui n’est ni révélée ni déduite par interprétation légale des textes du Coran et de la Sounna, et qui n’est pas établie en respectant l’obéissance à Allah et Son messager : elle porte le nom de « Loi Modifiée » ; et ceci est déduit du départage des lois fait par Ibn Taymiya ; il n’y mentionna que ces 3 sortes.

 

Toute loi contredisant la loi d’Allah est une loi modifiée, que cela soit fait exprès, par erreur, que cela soit attribué à Allah ou à un autre ; et cela ne concerne pas uniquement celui qui ment sur Allah.

 

Source: Extrait de "la victoire des gens de la foi"

 

 

 


Published by Abou Malik - Le Tawhid d'Allah dans le jugement

Le Minhaj (Voie) de Ahlou Sounna wa-l-Jama'a ce qui veut dire la voie de la Sounna et du Concensus, ou bien le minhaj des Salaf-Sâlih la voie des pieux prédécesseurs, tout cela revient au même c'est la voie à laquelle nous restons ferme, cette voie c'est celle du Prophète sala Allahu alayhi was Salam.

Pages

Hébergé par Overblog