Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Allah créa la création pour qu’ils L’adorent
et ne Lui attribuent aucun associé

 

 

Par l’imam Mouhammad Ibn ‘Abdelwahhâb

Source : Dourar As-Saniyya, volume 2 Page 66-72

 

 

 

 

 

 

Louange à Allah, et que le salue soit sur Ses serviteurs élus. Après quoi :

 

Sache, qu’Allah te guide, qu’Allah créa la création pour qu’ils L’adorent et ne Lui attribuent aucun associé. Allah a dit « Et Je n’ai créé les Djinn et les hommes que pour qu’ils m’adorent. » (Sourate 51 verset 56)

 

Et l’adoration est le monothéisme, c’est à son sujet qu’il y eu discorde entre les prophètes et leurs peuples, comme le dit Allah « Nous avons envoyé à chaque communauté un messager, pour leur dire « Adorez Allah, et écartez vous du Tâghoût » » (sourate 16 verset 36)

 

Et il y a trois genres de monothéisme :

1)      Le monothéisme sur l’Unicité d’Allah dans la Seigneurie.

2)      Le monothéisme sur l’Unicité d’Allah dans la divinité.

3)      Le monothéisme sur l’Unicité d’Allah dans les noms et descriptions.

 

L’unicité dans la Seigneurie

À l’époque du messager d’Allah, les mécréants reconnaissaient cette Unicité, mais cela ne fit pas d’eux des musulmans, et le prophète les combattit malgré cette reconnaissance, il désacralisa leur sang et leurs biens : C’est l’Unicité d’Allah dans Ses œuvres.

 

La preuve : Allah a dit

« Dis : qui vous accorde subsistance du ciel et de la terre ? Qui possède l’audition et la vue ? Qui fait sortir la vie du mort, et la mort du vivant ? Qui dirige toute chose ? Ils diront « C’est Allah ! » Répond leur : Ne Le craignez vous pas ? »

Sourate 10 verset 31

 

Et Allah a dit :

« Dis : « à qui appartient la terre et ceux qui s’y trouvent, si vous le savez ? » Ils diront « C’est à Allah » Répond leur : « Ne vous rappelez vous pas ? » Dis « Qui est le Seigneur des sept cieux et le Seigneur de l’immense trône ? » Ils diront « C’est à Allah » dis leur « Ne Le craignez vous donc pas ? » Dis leur : Qui possède en Sa main la royauté de toute chose et protège sans être protégé, si vous le savez ? » Ils diront « C’est Allah » Dis leur : Comment vous êtes vous fait envoûté ! »

Sourate 23, verset 85-89

 

Et il y a encore beaucoup de verset prouvant cela, trop pour les énumérer et trop connus pour être mentionné.

 

L’Unicité dans la divinité

C’est à ce sujet qu’il y eu discorde depuis la nuit des temps jusqu’à nos jours : Il s’agit de professer l’Unicité d’Allah dans les actes de dévotion des serviteurs, comme l’invocation, le vœu, l’offrande, l’espoir et la peur, s’en remettre à Allah, l’amour, l’effroi et le repentir…

 

La preuve de l’invocation est la parole d’Allah

« Et votre Seigneur a dit « Invoquez Moi, Je vous répondrai ! Ceux qui sont trop fière que pour M’adorer, entrerons bientôt dans la Géhenne humiliés »

Sourate 40 verset 60

 

Et il y a une preuve de chaque genre d’adoration dans le Coran. Et la racine de l’adoration, c’est de vouer la pureté du culte à Allah uniquement en se conformant uniquement à Son messager, salla llahou ‘alayhi wa sallam.

 

Allah a dit :

« Les prosternations sont pour Allah, n’adorez personne avec Allah. »

Sourate 72 verset 19

 

Et Allah a dit :

« Nous n’avons envoyé aucun messager avant toi sans que Nous ne lui révélions qu’il n’y a aucune vraie divinité sauf Moi, alors adorez Moi »

Sourate 21 verset 25

 

Et Allah a dit :

« A Lui l'appel de la Vérité! Ceux qu'ils invoquent en dehors de Lui ne leur répondent d'aucune façon; semblables à celui qui étend ses deux mains vers l'eau pour la porter à sa bouche, mais qui ne parvient jamais à l'atteindre. L'invocation des mécréants n'est que vanité. »

Sourate 13 verset 14

 

Et Allah a dit :

« C'est ainsi qu'Allah est Lui le Vrai, alors que ce qu'ils invoquent en dehors de Lui est le faux; c'est Allah qui est le Sublime, le Grand. »

Sourate 22 verset 62

Et ces versets sont connus.

 

Et Allah a dit :

« Ce que le messager vous apporte, prenez le, et ce qu’il vous interdit : cessez le. »

Sourate 59 verset 7

 

Et Allah a dit :

« Si vous aimez Allah, suivez moi et Allah vous aimera, et Il pardonnera vos péchés. Allah Certes est Indulgent et Miséricordieux. »

Sourate 3 verset 31

 

L’Unicité de L’Être, des Noms et Descriptions

Allah a dit :

« Dis, Il est Allah, Un. Allah Le seul à qui nous adressons nos prières. Il n’a pas enfanté et n’est pas enfanté. Et rien ne Lui est égal. »

Sourate 112

 

Allah a dit :

« C'est à Allah qu'appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez-Le par ces noms et laissez ceux qui blasphèment Ses noms: ils seront rétribués pour ce qu'ils ont fait. »

Sourate 7 verset 180

 

Et Allah dit :

« Il n’est rien qui Lui soit égal, et Il entend et voit parfaitement toute chose. »

Sourate 42 verset 11

 

 

 L’opposé du monothéisme, c’est l’Idolâtrie

Et l’Idolâtrie est de trois genres :

1)      L’idolâtrie majeure.

2)      L’idolâtrie mineure.

3)      L’idolâtrie dissimulée.

 

L’idolâtrie majeure

La preuve de l’Idolâtrie majeure est le verset :

« Allah ne pardonne certainement pas qu’on Lui attribue quelque associé, et Il pardonne ce qui est moindre que cela, à qui Il veut. Mais celui qui donne un associé à Allah s’est vraiment égaré d’un égarement profond. »

Sourate 4 verset 48

 

Et Allah dit :

« Alors que le Messie dit : Ô fils d’Israël, adorez mon Seigneur et votre Seigneur Allah ! » Celui qui donne un associé à Allah, Allah lui interdit indubitablement le Paradis, et son refuge sera l’Enfer. Les injustes n’ont aucun sauveur. »

Sourate 5 verset 73

 

1        Et l’idolâtrie majeure est de quatre genres :

 

1)      L’idolâtrie dans l’invocation. (ad Du'a)

La preuve est le verset :

« Quand ils montent en bateau, ils invoquent Allah Lui vouant exclusivement leur culte. Une fois qu'Il les a sauvés (des dangers de la mer en les ramenant) sur la terre ferme, voilà qu'ils (Lui) donnent des associés. »

Sourate 29 verset 65

 

2)      L’idolâtrie dans l’intention, la volonté et l’objectif. (an Niya)

La preuve est le verset :

« Ceux qui veulent la vie présente avec sa beauté, Nous les rétribuerons exactement selon leurs actions sur terre, sans que rien leur en soit diminué. Ceux-là qui n'ont rien d’autre dans l'au-delà, que le Feu. Ce qu'ils auront fait ici-bas sera un échec, et sera vain ce qu'ils auront œuvré. »

Sourate 11 verset 15 et 16

 

3)      L’idolâtrie dans l’obéissance.(at Ta'at)

 

La preuve est le verset :

« Ils ont prit leurs rabbins et leurs moines pour seigneurs en dehors d’Allah, ainsi que le Messie fils de Marie. Alors qu’il ne leur a été commandé que de n’adorer qu’une seule divinité, pas de vraie divinité que Lui ! Qu’Il soit purifié de ce qu’ils Lui associent ! »

Sourate 9 verset 31

 

Et il n’y a aucune difficulté dans la signification de ce verset : c’est le fait d’obéir aux savants et aux dévots dans la désobéissance, et non pas de les invoquer. C’est ainsi que le prophète expliqua à ‘Adiy Ibn Hâtim lorsqu’il l’interrogea sur ce verset et dit « Mais nous ne les adorons pas ! » Alors le prophète lui rappela que leur adoration consistait à leur obéir dans les péchés.

 

4)      L’idolâtrie dans l’amour.( Mahhaba)

La preuve est le verset :

« Et il y a des gens qui prennent en dehors d’Allah des égaux qu’ils aiment comme on aime Allah. »

Sourate 2 verset 165

 

L’idolâtrie mineure : l’ostentation

La preuve :

« Celui qui espère la rencontre de son Seigneur, qu’il pratique de pieuses œuvres et qu’il n’associe rien à l’adoration de son Seigneur. »

Sourate 18 verset 110

 

L’idolâtrie dissimulée

La preuve est la parole du prophète salla llahou ‘alayhi wa sallam :

« L’idolâtrie dans cette communauté, est plus dissimulée encore que la patte d’une fourmi noire sur une pierre noire dans les ténèbres de la nuit. »

 

Et pour l’expier, il faut dire ce que le prophète a dit :

« Ô Allah, je me réfugie auprès de Toi de t’associer quelque chose en le sachant, et je te demande pardon pour les péchés que je ne connais pas. »

 

La mécréance

La mécréance est de deux types :

 

La mécréance majeure qui exclu de l’Islam

Elle est de cinq catégories :

1)      La mécréance du démenti. (at Tekdhib)

La preuve est le verset :

« Qui est plus injuste que celui qui forge des mensonges contre Allah ou dément la vérité lorsqu’elle lui parvient ? La Géhenne n’est elle pas le refuge des mécréants ? »

Sourate 29 verset 68

 

2)      La mécréance du refus et de l’orgueil tout en avouant la vérité. (Al Istikbar)

La preuve est le verset :

« Et lorsque Nous dîmes aux anges : prosternez vous devant Âdam, ils se prosternèrent à l’exception d’Iblîs qui refusa et s’enorgueillit, et fut au nombre des mécréants. »

Sourate 2 verset 34

 

3)      La mécréance du doute, c’est la mécréance de suspicion. (as Shak)

La preuve est le verset :

« Il entra dans son jardin coupable envers lui-même (par sa mécréance); il dit: "Je ne pense pas que ceci puisse jamais périr, [36] et je ne pense pas que l'Heure viendra. Et si on me ramène vers mon Seigneur, je trouverai certes meilleur lieu de retour que ce jardin. [37] Son compagnon lui dit, tout en conversant avec lui: "Serais-tu mécréant envers Celui qui t'a créé de terre, puis de sperme et enfin t'a façonné en homme? [38] Quant à moi, c'est Allah qui est mon Seigneur; et je n'associe personne à mon Seigneur. »

Sourate 18

 

4)      La mécréance de désintérêt. (al 'Irad)

La preuve est le verset :

« Et ceux qui ne croient pas se dédaignent de ce qu’on leur averti. »

Sourate 46 verset 3

 

5)      La mécréance d’hypocrisie. (Nifaq)

La preuve est le verset :

« C’est parce qu’ils ont cru puis mécrut, Allah a scellé leurs cœurs afin qu’ils ne saisissent plus. »

Sourate 63 verset 3

 

La mécréance mineure, qui n’expulse pas de la religion, c’est l’ingratitude.

La preuve est le verset :

« Et Allah propose en parabole une ville: elle était en sécurité, tranquille; sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se montra ingrate aux bienfaits d'Allah. Allah lui fit alors goûter la violence de la faim et de la peur (en punition) de ce qu'ils faisaient. »

Sourate 16 verset 112

 

L’hypocrisie

L’hypocrisie est de deux types : Celle du cœur et celle de l’acte.

 

L’hypocrisie du cœur :

Elle est de six catégories :

1)      Démentir le messager.

2)      Démentir une partie de l’enseignement du messager.

3)      Détester le messager.

4)      Détester une partie de l’enseignement du messager.

5)      Se réjouir de la défaite de la religion du messager.

6)      Détester la victoire de la religion du message.

Celui qui est coupable de l’une de ces six catégories sera au plus bas fond du brasier de l’Enfer.

 

L’hypocrisie de l’acte

Elle est de cinq caractéristiques

La preuve est la parole du prophète, salla llahou ‘alayhi wa sallam :

« Les signes de l’hypocrites sont au nombre de trois : lorsqu’il parle il ment, lorsqu’il promet il trahit, lorsqu’on lui confie il trompe » et dans une version « lorsqu’il se dispute il tombe en débauche, et lorsqu’il fait une trêve il la viole. »

 

Nous demandons à Allah de nous protéger de l’hypocrisie, de la division et des mauvaises manières.

 

Et Allah demeure le Plus Savant

Published by Abou Malik - at Tawhid (L'unicité d'Allah)

Le Minhaj (Voie) de Ahlou Sounna wa-l-Jama'a ce qui veut dire la voie de la Sounna et du Concensus, ou bien le minhaj des Salaf-Sâlih la voie des pieux prédécesseurs, tout cela revient au même c'est la voie à laquelle nous restons ferme, cette voie c'est celle du Prophète sala Allahu alayhi was Salam.

Pages

Hébergé par Overblog