Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Question n° 3436

Que dois-je faire lors de la prière de l’Aïd dans le cas où je ne romps pas le jeûne avec les habitants de mon pays ?

As salâmou ‘alaykoum,

Ma question concerne [l’accomplissement de] la prière de l’Aïd dans les pays qui célèbrent la rupture du jeûne en décalage par rapport au reste des musulmans. 

Est-il préférable pour ceux qui suivent le reste des musulmans de prier seuls ou en commun ? Et est-il préférable le lendemain de prier avec les musulmans du pays où l’on réside ou bien de se retirer en ce jour car ce n’est pas un jour de fête ?

Je souhaiterais une réponse rapidement si possible.
Qu’Allah vous récompense de la meilleure des façons. 
Je vous aime pour Allah.


Aboû Maryam



Réponse du cheykh Aboû Mohammed Al Maqdissî



Louanges à Allah, prières et salutations sur Son Messager.

Wa ‘alaykoum assalâm wa rahmatou Allah,

Puisse Celui pour Lequel tu nous as aimés, t’aimer.

Si tu jeûnes conformément à la majeure partie des musulmans et que tu ne suis pas à cet effet [ce qui a été retenu dans] ton pays [comme étant le début et la fin du Ramadan] parce que cela contredit la vérité ; parce que le pays où tu vis, délaisse la vision oculaire de la nouvelle lune et s’appuie sur le calcul astronomique ou parce que les tawâghît y manipulent le calendrier lunaire selon ce qui arrange leurs politiques, alors tu es tenu de célébrer l’Aïd avec les musulmans avec lesquels tu as jeûné et non en fonction de ton pays. Ainsi, il ne t’est pas permis de jeûner en ce jour [de fête].

Quant à la prière de l’Aïd, s’il t’est facilité de l’accomplir en groupe sur un terrain désert sans pour autant vous exposer à un méfait ou préjudice, cela est bien; à défaut, tu pries chez toi. Nul grief contre toi ensuite, si tu assistes à la prière des musulmans dans ton pays le lendemain. En effet, tu auras alors effectué une prière surérogatoire afin de gagner les cœurs, entretenir les liens filiaux, et appeler les gens à Allah. Il est d’ailleurs bien de rappeler que la fête ne consiste pas seulement à mettre de nouveaux habits mais à se préparer au Jour du Jugement.

Par ailleurs, le conseil que je te prodiguerais, si vous êtes peu nombreux à agir comme tu le fais, est de ne pas afficher votre différence auprès du commun des musulmans en [montrant ouvertement] que vous n’accomplissez pas la prière de l’Aïd avec les autres ou que vous rompez le jeûne avant eux. En effet, il ne faudrait pas faire de ces questions au sujet desquelles l’ignorant est excusé et l’idjtihâd permis, un prétexte au conflit, à la discorde et à la division entre musulmans, encore moins à entrer en confrontation avec les gens du commun parmi eux.
Allah dit : « Et cramponnez-vous tous ensemble au "Habl" (câble) d'Allah et ne soyez pas divisés ; et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c'est Lui qui réconcilia vos coeurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. » (3 : 103)

De plus, les cœurs du commun des musulmans sont ceux qui ont le plus besoin d’être conquis. Ce qui est obligatoire donc, en les appelant [à Allah], est de se concentrer sur les choses essentielles relatives aux fondements de la religion (oussôul ed-dîn), de leur enseigner les questions liées au tawhid et ses anses les plus solides et non de rentrer avec eux dans des conflits au sujet de ce type de ramifications (fouroû’).

Qu’Allah t’accorde le succès.

Cheykh Aboû Mohammed Al Maqdissî



Texte original


Traduction: Oum-Ishâq
Relecture et correction: Oum_Mou'âwiya

Published by Abou Malik - Fatâwâ Minbar at-Tawhid wal Jihad

Le Minhaj (Voie) de Ahlou Sounna wa-l-Jama'a ce qui veut dire la voie de la Sounna et du Concensus, ou bien le minhaj des Salaf-Sâlih la voie des pieux prédécesseurs, tout cela revient au même c'est la voie à laquelle nous restons ferme, cette voie c'est celle du Prophète sala Allahu alayhi was Salam.

Pages

Hébergé par Overblog