Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #les gouverneurs

Voici un passage ou Chaykh Muhammad Ibn Abdel Wahâb cite la divergence des Salaf et des Sahâba sur la révolte contre les Houkâm Foussâq et injuste :

 

قد اختلف أهل السنة والجماعة في هذه المسألة، وكذلك أهل البيت؛ فذهبت طائفة من أهل السنة -رضي الله عنهم- من الصحابة، فمَن بعدهم كسعد بن أبي وقاص، وأسامة ابن زيد، ومحمد بن مسلمة، وعبد الله بن عمر -رضي الله عنهم-، وغيرهم، وهو قول أحمد بن حنبل، وجماعة من أصحاب الحديث، إلى أن الأمر بالمعروف والنهي عن المنكر باللسان -إن قدر على ذلك-، وإلا فبالقلب فقط، ولا يكون باليد، وسل السيوف، والخروج على الأئمة، وإن كانوا أئمة جور.

Les gens de la Sunna et de la Jamâ’a ont divergé sur ce point, ainsi que Ahl Al Bayt, et une partie des gens de la Sunna parmi les Sahâba qu’Allah soit satisfait d’eux et aussi parmi ceux qui les ont précédé comme : Saad Ibn Abi Waqâss, Oussâma Ibn Zayd et Mohamed Ibn Maslama, Abdoullah Ibn Omar qu’Allah soit satisfait deux et c’est notamment l’avis d’Ahmed Ibn Hanbal, et une Jama’a des gens du Hadîth disant qu’ordonner le bien et blâmer le faux se réalise avec la langue - si c’est possible – sinon, c’est avec le cœur seulement, et cela ne se fait nullement avec la main, l’épée ou la révolte contre les Imâm, même si ce sont des injustes.

واستدلوا بأحاديث صحاح عن رسول الله صلى الله عليه وسلم منها ما أخرجاه في الصحيحين، عن ابن عباس، عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال: "من رأى من أميره شيئا يكرهه، فليصبر عليه، فإنه ليس أحد من الناس يخرج من السلطان شبرا فمات، إلا مات ميتة جاهلية" 1. وفي لفظ: "من فات الجماعة شبرا فمات، مات ميتة جاهلية" 2. وفي صحيح مسلم عن أبي هريرة عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال: "من خرج من الطاعة، وفارق الجماعة، ثم مات، مات ميتة جاهلية" 3 الحديث.

Ils se sont appuyé sur des récits authentiques du prophète bénis soit il, et parmi eux, ce qui a été rapporté dans les deux authentique par Ibn Abâss ou le prophète, bénis soit il, dit : « Celui qui voit sur son gouverneur ce qu'il déteste, qu'il patiente. Car celui qui sort du suivit et qui se sépare du Groupe et qui meurt, alors il meurt dans [la coutume] du paganisme » et dans une version : « celui qui délaisse la Jama’a d’une coudée meurt d'une mort touché par le paganisme » et dans le Sahih de Mouslim d’après Abou Hurayra le prophète dit : « Celui qui se révolte sur l’obéissance et divise la Jama’a puis meurt, il décédera d’une mort sur la voie du paganisme ». 


وفي صحيح مسلم عن حذيفة قال: "قلت: يا رسول الله، إنا كنا في جاهلية وشر، فجاءنا الله بهذا الخير، فهل بعد هذا الخير من شر؟ قال: نعم. فقلت: فهل بعد ذلك الشر من خير؟ قال: نعم وفيه دخن، قلت: وما دخنه؟ قال قوم يستنون بغير سنتي، ويهتدون بغير هديي، تعرف منهم وتنكر فقلت: فهل بعد ذلك الخير شر؟ قال: نعم، دعاة على أبواب جهنم، مَن أجابهم قذفوه فيها، فقلت: يا رسول الله، صفهم لنا. قال: نعم قوم من جلدتنا، ويتكلمون بألسنتنا، قلت: يا رسول الله،فما ترى إن أدركني ذلك؟ قال: تلزم جماعة المسلمين، وإمامهم، قلت: فإن لم يكن لهم جماعة، ولا إمام؟ قال: فاعتزل تلك الفرق كلها، ولو أن تعض على أصل شجرة حتى يدركك الموت، وأنت على ذلك"والأحاديث في هذا المعنى كثيرة جدا.

Et dans Sahîh Mouslim d’après Hudhayfah il dit : « Les gens interrogeaient le Prophète sur le bien, et moi je l'interrogeais sur le mal, de peur de vivre jusque-là. Je lui dis: Envoyé d'Allah! Nous étions dans la jâhiliyya et dans le mal, Allah nous a pourvu de ce bien, y aura-t-il du mal après ce bien? Oui! dit-il. Et après, y aura-t-il du bien? Oui, dit-il; mais mêlé de brume! Comment est cette brume? Lui dis-je. Des gens qui prêchent le contraire de mes enseignements, tantôt tu approuves leurs actes, tantôt tu les désapprouves! Et après cela, y aura-t-il du mal? Oui dit le Prophète , des meneurs aux portes de l'Enfer, qui y précipiteront ceux qui répondront à leurs appels! Envoyé d'Allah! Décris-les-nous! Ilsfont partie de nous et parlent notre langue! Que me conseilles-tu de faire si jamais j'arrive à ce jour-là? Dis-je. Tâche d'être avec la communauté musulmane-+et leur imam! Et s'il n'y a pas de communauté musulmane ni d'imam? Alors éloigne-toi de tous ces partis même si tu es astreint à rester sous un arbre et à t'accrocher à son tronc à pleines dents jusqu'à ce que mort te rappelle! » Et les récits qui vont dans ce sens sont multiples. 


وذهبت طائفة أخرى من الصحابة -رضي الله عنهم- ومن بعدهم من التابعين، ثم الأئمة بعدهم إلى أن سل السيوف في الأمر بالمعروف، والنهي عن المنكر واجب، إذا لم يقدر على إزالة المنكر إلا بذلك، وهو قول علي بن أبي طالب، وكل من معه من الصحابة -رضي الله عنهم-؛ كعمار بن ياسر، وابن عباس، وأبي سعيد الخدري، وغيرهم، وهو قول أم المؤمنين، ومن معها من الصحابة؛ كعمرو بن العاص، والنعمان بن بشير، وأبي العادية السلمي وغيرهم، وهو قول عبد الله بن الزبير، والحسين بن علي، وهو قول كل من قام على الفاسق الحجاج؛ كعبد الرحمن بن أبي ليلى، وسعيد بن جبير، وأبي البختري الطائي، وعطاء السلمي، والحسن البصري، والشعبي، ومن بعدهم؛ كالناسك الفاضل عبد الله بن عبد العزيز بن عبد الله بن عمر، وعبيد الله بن حفص بن عاصم، وسائر من خرج مع محمد بن عبد الله بن الحسين بن الحسن بن علي بن أبي طالب، ومع أخيه إبراهيم بن عبد الله، وهشيم بن بشير، والوراق، وغيرهم.

Et une autre partie des Compagnons qu’Allah soit satisfait d’eux, et parmi les Tâbi’ine qui les ont suivit puis les savants qui les ont précédé disant que dégainer l’épée pour ordonner le bien et blâmer le faux est obligatoire si ce dernier n’est pas maitrisable par un autre moyen, et c’est la parole de Ali Ibn Abi Taleb et tous ceux qui ont été avec lui parmi les Sahâba qu’Allah soit satisfait d’eux comme : Amar Ibnou Yassir ; Ibn Abâss, Abi Sa’id Al Khudri et d’autre parmi eux et c’est notamment l’avis de la mère des croyants et ceux qui l’ont suivi parmi les compagnons comme : Omarou’Ibnoul’Ass ; Al No’mân Ibnoul Bachir et Abi’L Adiya Al Soulamî et d’autre et c’est notamment l’avis de AbdoulLâh Ibn Al Zubayr ; Al Hussayn Ibnou Ali, et c’est notamment l’avis de tous ceux qui se sont révolté sur le pervers Al Hajjâj comme : Abdul Rahman Ibn Abi Layla ; Saïd Ibnoul Joubayr ; Abi’l Bakhtarî Al Tâ’î ; Atâa Al Soulamî, Al Hassan Al Basrî ; Al Cha’bî et ceux qui les ont précédé comme : Al Fâdhel AbdoulLah Ibn Abdel Aziz Ibn AbdiLlâh Ibn Omar ; OubaydouLlâh Ibn Hafss Ibn ‘Assem et tous ceux qui se sont révolté avec Mohamed Ibn AbdiLâh Ibn Al Hussayn Ibn Al Hassan Ibn Ali Ibn Abi Tâleb avec son Frère Ibrâhim Ibn AbdiLâh et Houchaym Ibn Bachir et Al Warâq et d’autre parmi eux. 

Source : [Jawâb Ahl Al Sunna page 70].


Par le frère Abu Muss3ab al-Firansi, relu et corrigé par moi même.

Voir les commentaires

Published by Sulaymân Abû Mâlik - Les gouverneurs

Je ne vous apprend rien quand je vous dis que les pseudo salafi disent que l'alliance du gouvernement avec les USA ,n'est que commerciale.

Pourtant, voilà ce que l'on trouve sur un site de la sécurité américaine:

The capabilities being delivered to Prince Sultan will also be delivered to other AOCs around the world. The Combined Air Operations Center at Prince Sultan Air Base was completed by late July 2001. In October 2001 the Saudi government agreed that United States would be able to use the command center to coordinate air operations against targets in Afghanistan.

Je ne traduirais que la partie en rouge, ce qui donne approximativement:

"En octobre 2001, le gouvernement saoudien était d'accord pour que les USA puisse utiliser le centre de commande (1) pour coordonner des opérations aériennes contre des cibles en Afghanistan"

Source: http://www.globalsecurity.org/milita...nce-sultan.htm

Je pense que c'est maintenant très clair, le gouvernement saoudien a soutenu les kuffar contre les musulmans ce qui constitue une mécréance majeure.

Cheykh Ali al Khoudayr, qu'Allah le libère, a dit:

L'alliance à travers l’aide (Nusrah) et l’assistance (I'ânah) :

Tous ceux qui aident les mécréants contre les Musulmans deviennent mécréants apostats. Comme celui qui aide les chrétiens et les Juifs à notre époque contre les Musulmans.

Allah dit :

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آَمَنُوا لَا تَتَّخِذُوا الْيَهُودَ وَالنَّصَارَى أَوْلِيَاءَ بَعْضُهُمْ أَوْلِيَاءُ بَعْضٍ وَمَنْ يَتَوَلَّهُمْ مِنْكُمْ فَإِنَّهُ مِنْهُمْ

« 
Ô croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. » [Sourate 5 verset 51]

Et celui qui veut étendre [cette question] peut revenir au livre du Shaykh Nacir al Fahd : "At-Tibyân Fî Kufri Man A'ân Al-Amrîkân"[1] il fait partie des meilleurs livres écris à ce sujet. Et ne vous faites pas trompé par le manège des gens de l'Irja.

Source: الحد الفاصل بين موالاة وتولي الكفار www.tawhed.ws/r?i=oi0ei4uv

Wa Allahu a'lem.

(1) Il s'agit de la base aérienne prince sultan 
qui se trouve non loin de Ryiad.

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - Les gouverneurs

 

 

Al Imâm Al Nawawî dans Charh Sahîh Mouslim :

وَالْمُرَادُ بِالْكُفْرِ هُنَا الْمَعَاصِي، وَمَعْنَى عِنْدَكُمْ مِنَ اللَّهِ فِيهِ بُرْهَانٌ، أَيْ: تَعْلَمُونَهُ مِنْ دِينِ اللَّهِ تَعَالَى 
وَمَعْنَى الْحَدِيثِ : لَا تُنَازِعُوا وُلَاةَ الْأُمُورَ فِي وِلَايَتِهِمْ ، وَلَا تَعْتَرِضُوا عَلَيْهِمْ إِلَّا أَنْ تَرَوْا مِنْهُمْ مُنْكَرًا مُحَقَّقًا تَعْلَمُونَهُ مِنْ قَوَاعِدِ الْإِسْلَامِ ، فَإِذَا رَأَيْتُمْ ذَلِكَ فَأَنْكِرُوهُ عَلَيْهِمْ ، وَقُولُوا بِالْحَقِّ حَيْثُ مَا كُنْتُمْ ، وَأَمَّا الْخُرُوجُ عَلَيْهِمْ وَقِتَالُهُمْ فَحَرَامٌ بِإِجْمَاعِ الْمُسْلِمِينَ ، وَإِنْ كَانُوا فَسَقَةً ظَالِمِينَ .


((Le sens voulu de la mécréance ici c’est les péchés, et le sens de « dont vous en avez une preuve évidente de votre Seigneur » à savoir : en étant bien conscient que cela fait partie de la religion d’Allah Ta’âla et le sens du récit est : ne disputer pas les détenteurs du commandement dans leur pouvoir et ne les confrontés pas, seulement si vous voyez une chose blâmable claire et précise étant bien conscient que cela fait partie des fondements Islamique, si alors vous voyez cela : blâmez les et dite la vérité où que vous soyez, concernant le fait de se rebeller contre eux et les combattre cela est illicite avec le consensus des Musulmans, même si ce sont des pervers injustes)). 


Comme vous le voyez, Al Nawawî a interprété Koufroun Bawâh par les péchés et en a déduit qu’Inkâr Al Mounkar du Dirigeant Musulman incombe pour chacun d’entre nous ce qui peut être illustré par les Manifestations sans aucun doute et sans que cela implique que cela mène à une révolte contre le dirigeant et cela, Al Nawawî le précise bien en concluant : ((concernant le fait de se rebeller sur eux et les combattre pour cela est illicite avec le consensus des Musulman même si ce sont des pervers injustes)) 

Et Al Qourtoubî dit dans « Al Moufham Lîma ²Ouchkila Min Talkhîssi Sahîh Mouslim » P.69 :


فأما لو أمر بمعصية مثل أخذ مال بغير حق ، أو قتل ، أو ضرب بغير حق ، فلا يطاع في ذلك ، ولا ينفذ أمره، ولو أدى ذلك إلى ضرب ظهر المأمور وأخذ ماله ، إذ ليس دم أحدهما ، ولا ماله بأولى من دم الآخر ، ولا ماله ، وكلاهما يحرم شرعاً ، إذ هما مسلمان ، ولا يجوز الإقدام على واحد منهما ، لا للآمر ، ولا للمأمور ، لقوله صلى الله عليه وسلم : " لا طاعة لمخلوق في معصية الخالق "، كما ذكره الطبري ، ولقوله هنا : " فإن أمر بمعصية فلا سمع ولا طاعة"، فأما قوله في حديث حذيفة: "اسمع وأطع ، وإن ضرب ظهرك وأخذ مالك"61، فهذا أمر للمفعول به ذلك للاستسلام، والانقياد، وترك الخروج عليه مخافة أن يتفاقم الأمر إلى ما هو أعظم من ذلك ؛ ويحتمل أن يكون ذلك خطاباً لمن يفعل به ذلك بتأويل يسوغ للأمير بوجه يظهر له، ولا يظهر ذلك للمفعول به ؛ وعلى هذا يرتفع التعارض بين الأحاديث ، ويصح الجمع، والله أعلم



(( Et s’il ordonne un péché comme prendre un bien sans aucun droit légitime, ou tue ou frappe sans aucun droit : il n’est pas obéis et son ordre n’est pas exécuté même si cela mène à ce que le concerné par l’ordre se fasse frapper le dos et prendre ses biens, aucun sang ni bien de chacun n’est prioritaire sur l’autre, tous deux sont illicite aux yeux de la Charia car les deux sont Musulman et il est illicite d’entamer l’un d’entre eux ni le dirigeant ni le concerné par l’ordre étant donné sa parole paix et salut d’Allah sur lui : " Nul n’est obéit dans la transgression du Créateur " comme la cité Al Tabarî comme étant sa parole ici : " s’il t’ordonne un péché alors pas de prise en compte de sa parole ni obéissance " en ce qui concerne sa parole concernant le récit de Houdyafah : " Ecoute et obéit même s’il frappe ton dos et prend tes biens " : c’est un ordre concernant le concerné par l’ordre ayant pour but de se soumettre et de se résigner et délaisser la rébellion contre lui de peur qu’une chose ayant un degré plus grave ne se réalise, et peut être que ce discours concerne la victime ( celui à qui l’émir a frappé le dos et prit ses biens) dans une situation donné ou l’émir aurait une interprétation que seul lui a serai apparu contrairement à la victime de la prise des biens et du dos frapper, si tel est le cas, alors l’incompatibilité entre les récits est résolu et la réunion des deux récits peut alors se faire et ALLAH demeure le plus Savant)).


Comme vous le voyez sa parole est claire, l’Imam Al Qourtoubî fait bien la différence entre ne pas se laisser faire en laissant l’émir prendre injustement les biens du peuple ou de se faire frapper injustement sans aucune justification et la révolte contre les gouverneurs chose que les Talafi n’ont pas saisie et qualifie cela d’innovation Fitna Oussoul des Khawârij et j’en passe… ce qui est le cas de la plus part de nos populations, leurs biens se font volé injustement et se font emprisonné pour un rien sans oublier les torture que subisse beaucoup des détenues souvent pour des suspicions basé sur un rien seulement sur des doutes ALLAH Al Mosta’an. 

Et méditez bien ce qui dit Al Qourtoubî : ((si tel est le cas, alors l’incompatibilité entre les récits est résolu et la réunion entre eux peut alors se faire et ALLAH demeure le plus Savant)) effectivement, il y a d’autre récit ou le prophète ordonne de ne pas obéir au dirigeant pervers et injuste et ils sont de multiple chose que les Talafî cachent et ne mettent en avant seulement les récits qui les arranges comme « même s’il frappe ton dos et prend tes biens ». 

Et étant donné que nous avons cité Al Qourtoubî, alors pas de mal Inshâ²ALlâhou de répliquer à une parole qui n’a aucun rapport avec ce sujet initial concernant le jugement contraire à ce qu’Allah a révélé seulement dans le but de la Fâ²idâ, Al Qourtoubî dit concernant sa parole :  Et ceux qui ne jugent pas d’après ce qu’Allah a révélé eux sont les mécréants toujours dans Al Moufham :

يحتج بظاهره من يكفر بالذنوب، وهم الخوارج!، ولا حجة لهم فيه؛ لأن هذه الآيات نزلت في اليهود المحرفين كلام الله تعالى، كما جاء في الحديث، وهم كفار، فيشاركهم في حكمها من يشاركهم في سبب النزول. 
وبيان هذا: أن المسلم إذا علم حكم الله تعلى في قضية قطعاً ثم لم يحكم به، فإن كان عن جحد كان كافراً، لا يختلف في هذا، وإن كان لا عن جحد كان عاصياً مرتكب كبيرة، لأنه مصدق بأصل ذلك الحكم، وعالم بوجوب تنفيذه عليه، لكنه عصى بترك العمل به، وهذا في كل ما يُعلم من ضرورة الشرع حكمه؛ كالصلاة وغيرها من القواعد المعلومة، وهذا مذهب أهل السنة\".


((Il a été pris en son sens apparent comme preuve pour ceux qui bannissent avec les pécher qui sont les Khawâridj ! Sacant qu’ils n’y ont aucunes preuves, car ces versets ont été révélé sur des Juifs qui ont falsifié les paroles d’Allah Ta’âla comme dans le récit sachant que ce sont des mécréants, s’associent donc dans le même statut des Juifs les concerner par la cause de révélation. 

L’énoncé de cela : si le musulman connais le jugement d’Allah Ta’âla sur une affaire de manière formel puis ne juge d’après elle, s’il le fait par Jouhoud il est alors mécréant et personne ne diverge sur cela, par contre s’il ne le fait pas par Jouhoud il est alors pécheur, car il admet au commencement du fondement de base de ce statut et savant de l’obligation de prescrire celui lui mais il a transgressé en délaissant la mise en œuvre de celui-ci et cela dans tous ce qui est su avec nécessité dans la charia comme la Salat et d’autre parmi les règles connu et cela est la doctrine des gens de la Sunna )). 


Il a noté avant de répondre qu’Al Qourtoubî avait des tendances d’Ach3arisme il été donc en accord avec les Mourjya dans le chapitre de la foi c’est pour cela qu’il dit : ((et cela dans tous ce qui est su avec nécessité dans la charia comme la Salat et d’autre parmi les règles connu et cela est la doctrine des gens de la Sunna)), en vérité cela n’est pas la doctrine des gens de la Sunna mais des Mourjya et ceux qui les ont approuver comme les Achâ3irah et les Koulabya et d’autre Sofiane Ibn 3ouyayna dit :


المرجئة سموا ترك الفرائض ذنباً بمنزلة ركوب المحارم وليس سواءً لأن ركوب المحارم متعمداً من غير استحلال معصية، وترك الفرائض من غير جهلٍ ولا عُذْر كُفْر


« Al Mourjiya ont appelé le délaissement des obligations comme étant des pécher au même titre que les choses illicites commises alors qu’ils ne sont pas au même degré car commettre les illicites avec préméditation sans Isti7lâl est un pécher alors que le délaissement des obligations sans ignorance ni excuse est une mécréance » Jâme3 Al 3ouloumi Wal Hikam d’Ibn Rajab Page 39 

Donc quand Al Qourtoubî dit que ce Jouhoud est valables dans toutes les choses connu avec nécessité c’est à prendre avec précaution Inshallah. 

Sinon hormis cela comme la dit Al Qourtoubî lui-même il n’y a pas de divergence que le délaissement (médite bien Al Tark) du jugement d’Allah dans une situation donné ((L’énoncé de cela : si le musulman connais le jugement d’Allah Ta’âla sur une affaire de manière formel puis ne juge d’après elle, s’il le fait par Jouhoud il est alors mécréant et personne ne diverge sur cela par contre s’il ne le fait pas par Jouhoud il est alors pécheur, car il admet au commencement du fondement de base de ce statut et savant de l’obligation de prescrire celui lui mais il a transgressé en délaissant (Al Tark) la mise en œuvre de celui-ci)). 

Effectivement, le sujet tourne autour du délaissement (Al Tark) des lois d’Allah non de la codification (Tachrî3) il est donc vain de témoigner de cette parole d’Al Qourtoubî car c’est une comparaison avec une différence entre les deux cas appelé Qiyâss Ma3al Fâreq. 

Et même concernant Al Tark il y a eu une grande divergence entre les Salaf et les Moufasiroun chose que les Talafî essayent de dissimiler en mettant en avant seulement la parole d’Ibn Abass et si les admines et les membres du forum le désir nous ouvrons un poste pour réviser ensembles toutes les ambiguïtés autour de ce verset de sourate Al Ma²îda Inshallah. 

Et enfin pour terminer, pour Al Qourtoubî le changement des lois d’Allah ou l’annulation de ses sanctions (Houdoud) ou qi l’émir permet aux gens de commettre le zina et de boire l’alcool cela incombe donc aux croyants de se révolter contre lui comme nous allons le voir, donc cela est une réponse qui met fin à leurs ambiguïté, effectivement il dit : 

ثم إن كانت تلك المعصية كفراً وجب خلعه على المسلمين كلهم وكذلك لو ترك إقامة قاعدة من قواعد الدين، كإقام الصلاة ، وصوم رمضان ، وإقامة الحدود ، ومنع من ذلك ؛ وكذلك لو أباح شرب الخمر، والزنى، ولم يمنع منها ، لا يختلف في وجوب خلعه


« Si ce pécher est une mécréance, il donc du devoir de tous les Musulmans de l’enlever et c’est aussi le cas s’il délaisse un fondement parmi les fondements de la religion comme la Salat, le jeune du Ramadan, l’établissement des sanctions et empêche cela et s’il autorise aussi la consommation de l’alcool et le Zina sans qu’il n’empêche cela, personne ne diverge qu’il faut le retirer » Al Moufham Lîma ²Ouchkila Min Talkhîssi Sahîh Mouslim P.69.

Et ALLAH demeure le plus Savant. 

 

Par le frère Abû Muss3ab el Firansi.

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - Les gouverneurs

 

 

 

Hudhayfah رضي الله عنه   Rapporte que le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : 

 

(( Viendront après moi des imams qui ne se conformeront pas à ma voie, n’adopteront pas ma Sunna, et il y aura parmi eux des hommes ayant des coeurs de démons mais une apparence humaine. )) Je Dis : « Que dois-je faire si je les vois? » Il dit : 
(( Ecoute et obéis à l’Emir, même s’il frappe ton dos et prend tes biens, écoute et obéis. )) [Muslim 4891]

 

Al Imam Al Daraqoutnî dit dans « Al Ilzamâte Wal Tatabou3 P.181 » :

وأخرج مسلم حديث معاوية بن سلام ، عن زيد ، عن أبي سلام ، قال : قال حذيفة : كنا بشر ، فجاءنا الله بخير. وهذا عندي مرسل ، أبو سلام لم يسمع من حذيفة ، ولا من نظرائه الذين نزلوا العراق ، لأن حذيفة توفي بعد قتل عثمان ، رضي الله عنه ، بليال ، وقد قال فيه : قال حذيفة ، فهذا يدل على إرساله

« L’imam Mouslim a rapporté le récit de Mou3âwiyah Ibn Salâm, ‘An Zayd ‘An Abî Salâm il dit : Houfayfah dit :
ˮ Nous étions en compagnie de personne maléfique alors Allah nous a envoyé Ses bienfaitsˮ Pour moi ce récit est Moursal car Abou Salâm n’a pas entendu de Houdayfah ni de ses semblables qui ont parcouru l’Irak car Houdayfah est mort quelque nuit après la mort de Outhmân, alors qu’il dit : Houdayfah a dit, cela prouve que c’est un Moursal ».

 

Et Al Mouzî dit dans la biographie d’Abî Salâm :

روى عن حذيفة و يقال مرسل


« Il a rapporté de Houdayfah et il est dit de lui que s’est un Moursal » 

Et Ibn Hajar a dit:

أرسل عن حذيفة وأبي ذر وغيرهما


" Il a été Moursal de Houdayfah, d'Abou Dhar et d'autre



Et Mouqbil Al Wâdi3î dans le Char7 d’Al Ilzamâte d’Al Daraqoutnî ne rend faible juste une partie de ce récit qui est « même s’il frappe ton dos et prend tes biens, écoute et obéis. » Il dit que c’est un ajout « Ziyâdah » : 

وفي حديث حذيفة هذا زيادة ليست في حديث حذيفة المتفق عليه ، وهي قوله : ( وإن ضرب ظهرك وأخذ مالك )! فهذه الزيادة ضعيفة ؛ لأنها من هذه الطريق المنقطعة


« Et dans le récit de Houdayfah, un ajout qui n’est pas présent dans le récit de Houdayfah sur lequel il y a eu approbation et ses sa parole ((même s’il frappe ton dos et prend tes biens, écoute et obéis. » Il dit que c’est un ajout « Ziyâdah )) Cet ajout est faible car elle fait partie de ce chemin Mounqatî3 ( chaîne de transmission avec rupture de narrateur) » 


Mais voilà jusqu’à maintenant je ne comprends pas pourquoi L’Imâm Al Nawawî dit à dit cela dans son Charh de Sahih Mouslim:

قوله ( عن أبي سلام قال : قال حذيفة بن اليمان ) قال الدارقطني : هذا عندي مرسل ؛ لأن أبا سلام لم يسمع حذيفة ، وهو كما قال الدارقطني ، لكن المتن صحيح متصل بالطريق الأول ،


« Sa parole : ((‘An Abî Salâm il dit : Houfayfah dit Al Daraqoutnî dit Pour moi ce récit est Moursal car Abou Salâm n’a pas entendu de Houdayfah)) cela est, comme a dit Daraqoutnî,  seulement le Matn qui est authentique Moutassil (chaîne de transmission complète) avec l’appui du premier chemin » 

Al Nawawî fait référence à ce récit : 

‏حدثني ‏ ‏محمد بن المثنى ‏ ‏حدثنا ‏ ‏الوليد بن مسلم ‏ ‏حدثنا ‏ ‏عبد الرحمن بن يزيد بن جابر ‏ ‏حدثني ‏ ‏بسر بن عبيد الله الحضرمي ‏ ‏أنه سمع ‏ ‏أبا إدريس الخولاني ‏ ‏يقول سمعت ‏ ‏حذيفة بن اليمان ‏ ‏يقولا ‏ 
‏كان الناس يسألون رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏عن الخير وكنت أسأله عن الشر مخافة أن يدركني فقلت يا رسول الله إنا كنا في جاهلية وشر فجاءنا الله بهذا الخير فهل بعد هذا الخير شر قال ‏ ‏نعم فقلت هل بعد ذلك الشر من خير قال نعم وفيه ‏ ‏دخن ‏ ‏قلت وما ‏ ‏دخنه ‏ ‏قال قوم يستنون بغير سنتي ويهدون بغير هديي تعرف منهم وتنكر فقلت هل بعد ذلك الخير من شر قال نعم دعاة على أبواب جهنم من أجابهم إليها قذفوه فيها فقلت يا رسول الله صفهم لنا قال نعم قوم من جلدتنا ويتكلمون بألسنتنا قلت يا رسول الله فما ‏ ‏ترى إن أدركني ذلك قال تلزم جماعة المسلمين وإمامهم فقلت فإن لم تكن لهم جماعة ولا إمام قال فاعتزل تلك الفرق كلها ولو أن تعض على أصل شجرة حتى يدركك الموت وأنت على ذلك


Hudhayfa ibn Al-Yamân (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: Tandis que tout le monde interrogeait l'Envoyé d'Allah (paix et benediction d'Allah sur lui) sur le bien, moi, je l'interrogeais sur le mal par crainte d'en être atteint. - "O Envoyé d'Allah, lui dis-je, nous étions dans l'ignorance et dans le mal; quand Allah nous a envoyés ce bien (c.-à-d. l'islam). Est-ce que, après ce bien le mal viendra-t-il de nouveau?". - "Oui", répondit-il. - "Et, repris-je, après ce mal, il y aura-t-il du bien?". - "Oui, mais il ne sera jamais pur". - "Qui le troublera?". - "Des gens qui suivront une autre Sunna que la mienne et qui guideront vers une autre voie que ma bonne voie et dont tantôt vous approuverez les actes, tantôt vous les désapprouverez". - "Et après ce bien, y aura-t-il encore de mal?". - "Oui, il y aura des hérauts aux portes de l'Enfer, qui appelleront à eux les gens et qui précipiteront dans l'Enfer ceux qui répondront à leur appel". - "O Envoyé d'Allah, lui dis-je, décris-nous ces hérauts". - "Ils seront de notre race et ils parleront notre langue". - "Que m'ordonnes-tu de faire si j'assiste à cela?". - "Tu devras suivre la communauté des musulmans et leur leader". - "Mais si (alors) les musulmans n'ont ni communauté, ni leader?". - "Ecarte-toi de toutes ces sectes, devrais-tu pour cela ne manger que les racines d'un arbre et rester ainsi jusqu'à ce que la mort t'advienne".


Seulement voilà le contenu du récit au quel Al Nawawî faisait référence par le chemin d’Abou Idriss Al Khawlânî n’est pas le même que celui que Daraqoutnî a dit qu’il était Moursal, effectivement l’ajout de « Même s’il prend tes bien et frappe ton dos » et « il y aura parmi eux des hommes ayant des coeurs de démons mais une apparence humaine. » n’est pas présent dans le récit d’Abou Idriss Al Khawlânî or selon ce qu’a dit Al Nawawî pour qu’il soit authentique le matn qu’Al Daraqoutnî a rendu faible et celui d’ d’Abou Idriss Al Khawlânî doivent être identique et ce n’est pas le cas car les deux ajouts ne figurent pas cela veut dire qu’Al Nawawî a authentifié un récit sans témoignage.

 

J’ai fait une petite recherche concernant ce récit mais ce sont des textes en arabes et je n’ai pas encore tranché définitivement à vrai dire donc l’interrogation se pose toujours même si j’aprouve toujours et ce jusqu’à preuve du contraire ce qu’a dit Al Daraqoutnî et Wallah A’lem. 

Sinon pour ce qui est du récit même si il est authentique, l’obéissance et l’écoute au gouverneur est conditionnée dans d’autre récit avec l’instauration de la Charia Islamique :

إن هذا الأمر في قريش لا يعاديهم أحد إلا أكبه الله على وجه ما أقاموا الدين


« Nul ne n’éprouve d’hostilité à ce précepte chez Qoutaych sans qu’Allah le brûle en enfer seulement s’ils établissent la religion » Bukhârî.


Et dans un autre récit :

إن أمر عليكم عبد حبشي مجدع فاسمعوا له وأطيعوا ما قادكم بكتاب الله


« Si un esclave éthiopien imputer venait vous dirigé écoutez le et obéissez tant qu’il vous guide avec le livre d’Allah » Musanif Ibn Abî Chaybah.

Le « Mâ » dans les deux récits sont des outils de condition en arabe donc la condition d’obéir et d’écouter dépend de quelle constitution le gouverneur nous guide. 


Wa Allah ta3ala a3lem.


Par le frère Abû Muss3ab el Firansi.

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - Les gouverneurs

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - Les gouverneurs

Ecrit par le Cheikh Hamoud ben al-'Oqla Ash-Sho'aibi Rahimahullâh

 (qui etait le Cheikh de fawzan et de `outhaymin) le 14/05/1422.

 

 

 

 

 

Louange à Allah, Seigneur des Mondes. Que le Salut et la Paix soient sur le plus noble des Prophètes et des Messagers, notre Prophète Mohammad ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

 

Ceci est donc un appel adressé aux chefs d'Etats et gouverneurs des arabes et des musulmans ; contenant un rappel des obligations qu'Allah leur a prescrites, à savoir le devoir de défendre Sa religion et Ses lois ainsi que défendre et protéger la terre des musulmans ainsi que leurs femmes afin que personne ne les agresse.

 

En effet, la plus importante des priorités pour le gouverneur musulman est d'appliquer les ordres d'Allah : préparer des armées, bien les entraîner et les armer de diverses sortes d'armes. Prendre la tête de ces armées et les diriger avec courage, force et fermeté si l'un des pays musulmans venait à être attaqué par des ennemis d'Allah et des ennemis de sa religion et de sa législation.

 

Plusieurs pays musulmans souffrent de la colonisation de leurs terres, de l'humiliation, de la destruction ainsi que de l'atteinte à tout ce qui est sacré chez eux.

 

Tel est le cas de la petite République Musulmane de Tchétchénie : cela fait des années qu'elle est sous le joug de la colonisation de la Russie, ce pays kafir qui a recruté des centaines de milliers d'officiers afin de faire la guerre à ce pays musulman, qui est faible aussi bien en quantité qu'en armement. Pourtant, malgré tout cela, les moudjahiddines tchétchènes ainsi que leurs partisans parmi les arabes luttent de toutes leurs forces contre cette armée injuste. Mais ces moudjahiddines ont quand même besoin d'être soutenus par le biais de l'envoi d'argent et d'hommes. Malheureusement, l'aide qui leur parvient reste très menue et insuffisante alors qu'en face ils ont la Russie qui étale ses grandes forces et qui en plus est soutenue par l'Amérique, l'Europe et Israël.

 

La même chose se passe en Palestine qui subit la colonisation sioniste depuis plus de 50 ans. Les palestiniens affrontent les colons à coups de pierres et l'ennemi tue, exile, déporte et détruit les maisons et les mosquées et ceux qui y sont. Et personne ne fait le moindre geste pour venger ces victimes ! Personne ne soutient ces combattants ni par les armes ni par l'argent, alors que les juifs eux, jouissent de toutes sortes de soutien et d'aide et ce de la part de tous les états kouffars : par l'envoi d'argent, d'armes et de soutien politique dans les cercles et les meetings internationaux.

 

Nous ne devons pas nous étonner d'une telle chose parce que le koufr en fait est une véritable nation, bien unie (pour défendre ses intérêts). Par contre ce qui doit nous étonner, c'est le désintérêt et l'indifférence des gouverneurs musulmans lorsqu'il s'agit de porter secours à leurs frères et les soutenir. En effet, depuis la Nakba (la colonisation de la Palestine par les juifs) et jusqu'à présent, tout ce que les populations musulmanes ont vu de leurs gouverneurs se limite aux réunions et aux grandes dépenses pour organiser des sommets qui n'aboutissent qu'à des blâmes et des condamnations verbales contre Israël ! Et pourtant les expériences nous ont bien prouvé que l'organisation de tels sommets, les condamnations orales, le recours à l'ONU (l'union des Etats kouffars) ainsi que l'assemblée de la peur ne valent rien quand il faut arrêter les agresseurs.

 

Le seul moyen c'est le djihad sous toutes ses formes. Ô vous les gouverneurs ! La coupe est pleine ! C'en est trop ! Et les juifs persistent dans leurs crimes contre les Palestiniens et contre les Lieux Saints des musulmans. Israël se moque du monde entier et ne craint pas de représailles contre les crimes qu'elle commet.

 

D'autre part les populations musulmanes sont lasses de ces moyens stériles utilisés pour la lutte contre le colonisation juive, la violation et la souillure des lieux sacrés : moyens qui se limitent à menacer, à s'indigner et à demander le secours des kouffars. Par contre, il est devenu clair et évident que le seul moyen efficace pour combattre les juifs et les chasser de la Palestine est le djihad armé, car ce qui a été pris par la force ne peut être repris que par la force.

 

Mais déclarer le djihad nécessite certaines choses dont l'union, l'entraide et l'abandon des divergences et des disputes qui déchirent la nation islamique et affaiblit ses forces. Allah nous a ordonné dans Son livre de nous unir et nous a prévenus contre la division et la divergence :

 

Et cramponnez-vous ensemble au câble de Dieu, et ne soyez pas divisés et rappelez-vous du bienfait de Dieu sur vous : lorsque vous étiez ennemis ; c'est Lui qui réconcilia vos cœurs, puis par Son bienfait, vous êtes devenus frères...

 

[Sourate 'Al-`Imrân 3:103].

 

Allah dit : Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à se disputer, après que les preuves leur furent venues

 

[Sourate 'Al-`Imrân 3:105].

 

Et Il (Subhanahu Wa Ta'aala) dit aussi :

 

Oui, ceux qui font schisme en leur religion et se forment en sectes, tu n'es en rien des leurs. Rien d'autre : leur affaire appartient à Allah

 

[Sourate Al-'An`âm 6:154].

 

Le Messager d'Allah ('Aleyhi salat wa salam) a incité sa nation à l'union et les a prévenus contre la désunion et la division. Donc si les musulmans s'unissent et forment une seule Oummah avec leur grand nombre : étant donné que les musulmans sont plus d'un milliard deux cent millions, que leurs ennemis sionistes ne dépassent pas les quelques millions, les juifs ne pourront pas résister à un nombre aussi grand de musulmans. Non seulement les arabes et les musulmans dépassent les juifs en quantité, mais ils les dépassent aussi en argent et d'autres biens ; car la plupart des pays arabes sont parmi les pays les plus riches du monde. Leurs coffres sont pleins : ils regorgent d'or, de pétrole, de revenus d'impôts douaniers et d'autres taxes et impôts. Si donc, en plus des facteurs humains et financiers, nous avons l'Union pour les décisions, la fermeté ainsi que l'abandon du luxe, du superflu et de la subordination aux autres, soyons assurés de la victoire, avec la permission d'Allah.

 

Et si la préparation des armées et leur entraînement demande un peu de temps, la moindre des choses à faire serait d'armer le peuple palestinien avec toutes sortes d'armes et le doter de tout ce qui est nécessaire à la bataille contre les juifs : l'argent, les hommes et les médias. D'autre part, il incombe aux pays arabes voisins de l'Etat sioniste d'ouvrir leurs frontières aux bénévoles parmi les jeunes assoiffés désirant participer aux côtés de leurs frères palestiniens à l'affrontement des sionistes criminels et à les remettre à leur place !

 

Parmi les sortes de Djihad à exécuter obligatoirement figure la reprise du boycott arabe, ce boycott qui privait l'état juif de 3 milliards par an. Il y a aussi une autre forme de djihad contre les juifs, c'est le boycott de l'état kafir qui met à leur service toutes sortes de soutien : l'Amérique. Il faut la boycotter économiquement, commercialement et culturellement. Il faut aussi attaquer ses intérêts dans les pays musulmans sachant qu'elle jouit de beaucoup d'avantages ainsi que de multiples concessions dans certains pays musulmans : comme la construction de bases militaires et les soldats juifs et chrétiens qu"elle ne cesse de rameuter afin de les y installer. Ces bases à partir desquelles ils n'arrêtent pas de lancer des attaques aériennes contre les populations musulmanes. Car ainsi, lorsque cet état kafir se rendra compte de ce qui menace ses intérêts, il va changer sa position envers l'Etat sioniste (et arrêter de prendre son parti à chaque fois). Car en fait ses intérêts sont plus importants pour lui que l'Etat juif.

 

Ô vous, Chefs d'Etats et Gouverneurs !

 

Nous avons en Palestine des soeurs musulmanes, veuves ou qui ont perdu leurs enfants, qui pleurent, qui appellent au secours et demandent qu'on mette fin à l'humiliation et l'indignation qui les touche. Y'a-t-il quelqu'un que cela pourrait mettre en colère comme c'était arrivé au Khalif Al Moâtassim ; quelqu'un qui agirait en conséquence afin de leur rendre leur dignité et effacer toute trace d'avilissement ?

 

En effet, quand le Khalif abbasside Al Moâtassim a appris qu'une musulmane a été humiliée par des chrétiens et qu'elle l'a appelé au secours en disant : ô Al Moâtassim ! Il a préparé une armée afin d'attaquer ces chiens. Il les a vaincus et a délivré la femme musulmane de leurs griffes. Il lui a ainsi rendu sa dignité et sa gloire et ce en dépit des défaitistes et autres astrologues qui tentaient de l'empêcher d'aller à la guerre sous prétexte que les étoiles prédisaient l'échec de cette bataille. Mais il a fait fi de toutes leurs sornettes et a accompli sa mission. L'Histoire lui a enregistré cet acte héroïque avec des lettres d'or ! Par contre ces positions de défaitistes et de vaincus seront enregistrées dans l'Histoire avec des lettres noires, si la situation actuelle perdure.

 

Ô vous les gouverneurs !

 

Les expériences et les analyses de l'Histoire ont prouvé que la Religion Islamique ne peut tenir droit que par l'instauration de la science du Djihad. C'est pour cela qu'Allah a insisté dans Son Livre Saint sur l'obligation du Djihad. Son Messager l'a confirmé.

 

Allah dit : ô vous qui croyez! Qu'avez-vous? Lorsque l'on vous a dit: ‹Elancez-vous dans le sentier d'Allah›; vous vous êtes appesantis sur la terre. La vie présente vous agrée-t-elle plus que l'au-delà? - Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose, comparée à l'au-delà!

 

[Sourate At-Tawba 9:38]

 

Allah dit aussi : Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d'un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne Lui nuirez en rien. Et Allah est Omnipotent.

 

[Sourate At-Tawba 9:39]

 

Il (Subhanahu Wa Ta'aala) dit encore : Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin de terroriser l'ennemi d'Allah et le votre, et d'autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu'Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier d'Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez point lésés.

 

[Sourate Al-'Anfâl 8:60]

 

Comme Allah a ordonné le djihad et y a incité, Il a aussi montré le mérite et la récompense des moudjahiddines dans plusieurs versets parmi lesquels le verset 111 de la sourate At Tawba où Allah dit :

 

Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d'Allah: ils tuent, et ils se font tuer. C'est une promesse authentique qu'Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l'Evangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu'Allah à son engagement? Réjouissez-vous donc de l'échange que vous avez fait: Et c'est là le très grand succès.

 

[Sourate At-Tawba 9:111]

 

et Il a dit : Ô vous qui avez cru! Vous indiquerai-je un commerce qui vous sauvera d'un châtiment douloureux? Vous croyez en Allah et en Son messager et vous combattez avec vos biens et vos personnes dans le chemin d'Allah, et cela vous est bien meilleur, si vous saviez! Il vous pardonnera vos péchés et vous fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et dans des demeures agréables dans les jardins d'Eden? Voilà l'énorme succès et il vous accordera d'autres choses encore que vous aimez bien: un secours [venant] d'Allah et une victoire prochaine. Et annonce la bonne nouvelle aux croyants.

 

[Sourate As-Saff 61:10-13]

 

Le Prophète ('Aleyhi salat wa salam) a incité au Djihad et l'a beaucoup recommandé. Il a mis en garde contre l'abandon du Djihad. Il ('Aleyhi salat wa salam) a dit :

 

"Et si vous délaissez le Jihad alors Allah vous humiliera. L'humiliation ne vous sera ôtée que lorsque vous reviendrez à votre religion"

 

[Rapporté par Abou Daoud]

 

Ses derniers mots : "que lorsque vous reviendrez à votre religion" sous-entendent que délaisser le Djihad peut être du koufr (de la mécréance) ...

 

D'ailleurs le Messager d'Allah ('Aleyhi salat wa salam) a dit : "celui qui meurt alors qu'il n'a pas fait de razwa (Djihad) ni n'en avait l'intention, celui-là meurt sur une branche du nifaq (hypocrisie)".

 

[Rapporté par Mouslim]

 

D'autre part, le Djihad dans le sentier d'Allah revêt plusieurs formes : l'affrontement de l'ennemi par le biais des armes dans les champs de guerre ; par le moyen des dépenses financières ; par la langue (ordonner le bien et déconseiller le mal) et quelquefois cela peut être fait par écrit.

 

Mais le plus haut degré et le meilleur, c'est le Djihad par le corps : Tout simplement parce qu'il est le plus dur et demande le plus de sacrifices. Il peut conduire aussi à la Chahadah (le martyr) et l'on n'ignore pas le grand salaire ni l'illustre récompense qu'Allah a réservés aux martyrs. Cette sorte de Djihad est la pire pour l'ennemi en comparaison des autres parce que ces dernières viennent en complément.

 

Reste aussi qu'en premier lieu, c'est le Djihad par le corps qui terrorise l'ennemi et lui casse le moral. Et c'est par cela que se réalise la victoire en général, et que les musulmans ainsi que leurs Lieux Saints sont protégés.

 

Quand au Djihad par l'argent, il n'est pas moins important que le Djihad par le corps puisque sans lui les moudjahiddines ne peuvent pas avoir les armes dont ils ont besoin ni assurer les autres dépenses qu'exige la bataille, comme l'entretien des soldats, les frais des soins des blessés et bien d'autres besoins des moudjahiddines.

 

En ce qui concerne le Djihad dans le sentier d'Allah par langue et la plume (écrire), il s'agit du rôle des médias, des discours religieux, des poèmes, de la propagande de la bataille en question; des nouvelles de la victoire des moudjahiddines et de la défaite des ennemis. Les médias ont une grande influence sur le changement des résultats des batailles si les responsables sont au niveau de leurs responsabilités et si leur but est sincère. Par contre si ces derniers sont à mille lieux des problèmes des musulmans et de leurs souffrances, comme c'est l'état actuel des médias arabes et islamiques aujourd'hui. Non seulement ils ne représentent aucune aide pour les moudjahiddines mais pourraient leur être nuisible vu qu'ils se laissent influencés par les médias des kouffars et qu'ils imitent leurs contenus ainsi que leurs méthodes.

 

Après tous les malheurs qui se sont abattus sur nos frères en Palestine ; assassinats, exode, destruction des maisons et mosquées et autres horreurs commises par les frères des singes et des cochons, nous croyions que les médias arabo-islamiques allaient vraiment abandonner les méthodes viles et basses qu'ils avaient adoptées, mais voilà qu'ils ne se sont pas souciés le moins du monde de ces malheurs ! Bien au contraire, ils ont continué à s'intéresser à des futilités telles que les fêtes sportives, les fêtes de la chanson avec l'exposition de photos dévergondées et immorales ainsi que les programmes de débauche comme les feuilletons immoraux qui n'ont été faits que pour pervertir les croyances des musulmans et corrompre leurs mœurs.

 

Les médias se sont occupés de vanter les réalisations chimériques des gouverneurs et faire leur éloge sans aucune honte ! Lorsque l'on passe en revue les points faibles de la nation arabo-islamique, il est désolant de remarquer que l'un des facteurs les plus importants est la défaillance évidente dans la préparation militaire ainsi que la quantité des hommes à entraîner : il n'y a donc ni arme ni homme. Ce qui est vraiment déplorable et qui nous fait beaucoup souffrir, c'est qu'on entendait à travers les médias parler de contrats de vente d'armes sophistiquées et de toutes les sortes : des avions, des chars, etc... Des contrats qui ont coûté des milliards de dollars et qui n'ont été annoncés qu'à ce moment-là. Bien que ces sommes soient phénoménales et qu'elles aient grevé le budget des musulmans, beaucoup d'entre eux étaient optimistes quant à de tels contrats, pensant qu'ils seraient un renfort puissant et protecteur après Allah afin de repousser toute agression contre les musulmans et leurs Terres Saintes. Mais ce qui arriva fut tout à fait le contraire ! La preuve en est que lorsqu'un certain pays musulman a été attaqué par l'un de ses pays voisins, il n'a pu résister à ses attaques ! La cause résidait dans le manque de préparation militaire, car il s'est avéré que les dépôts ainsi que les organismes militaires étaient vides et que les armes, dans lesquelles les gens avaient placé leurs espoirs et pour lesquelles il y a eu tant de contrats, finalement n'existaient pas !

 

Il est vrai aussi qu'avoir peu d'armes ne permet pas d'avoir un nombre suffisant de gens compétents et bien entraînés.

Aussi et pour toutes ces raisons, ce pays n'a-t-il pas hésité à appeler à la rescousse un état mécréant pour le défendre, sans se soucier aucunement de la sentence islamique concernant le sujet.

 

N'est-ce pas une honte et une grande humiliation d'appeler à son secours les pays impies ? Nous leur permettons ainsi de s'installer sur nos terres, sachant que le Prophète a interdit leur installation sur nos terres et a ordonné de les en sortir ; nous incitant à le faire par nos propres moyens et repousser l'agression des transgresseurs.

 

 

Ô vous, chefs d'Etat et gouverneurs !

 

Les lâches et les défaitistes n'ont cesse de répéter : " l'Etat juif est invincible ". Ceux qui prennent cette vile et lâche expression comme prétexte, ceux-là essaient de trouver des excuses à leur défection et à l'abandon du Djihad contre l'état juif. S'ils regardaient de plus près l'Histoire du peuple juif, qu'elle soit ancienne ou récente, ils trouveraient que cette croyance (de défaitiste) est fausse et sans aucun fondement. Et je vais vous citer des exemples historiques qui démentent cette croyance.

 

1er exemple : Quiconque a un minimum de connaissance sur l'Histoire des musulmans, sait que les croisés ont envahi les pays des musulmans et qu'ils y sont restés plus de 90 ans, sévissant, ravageant et faisant goûter aux musulmans les pires sévices.

 

Mais aucun chef d'Etat ne les a affrontés prétextant que l'Europe, ainsi que ses rois et ses armées étaient des forces invincibles. Ils ont ainsi subi l'avilissement, la honte et la colonisation à cause de cette lâche croyance.

 

Mais lorsqu' Allah a voulu délivrer les musulmans de ces colons agresseurs, Il a envoyé à cette oumma un héros musulman : Salahouddine Al ayyoubi. Il a dès lors déclaré le Djihad avec sincérité, endurance et grand courage contre ces croisés. Ainsi ils les a terrassés, les a vaincus et a purifié les terres musulmanes de leur mal et de leur souillure. Il les a jetés dans la mer : ni leur grand nombre ni la quantité de leurs armes n'ont ébranlé sa volonté ou sa fermeté. La soi-disant invincibilité de l'Europe ne l'a pas empêché de lancer des attaques successives contre ces tyrans !

 

2ème exemple : Il y a quelques années l'URSS était un état très puissant, seul l'état américain pouvait l'égaler en armement et en préparation militaire. Lorsque l'URSS a attaqué l'Afghanistan et l'a envahi, les héros afghans l'ont bel et bien affronté. Et si on compare l'armement et l'entraînement militaire afghan à ceux de l'URSS, ils ne valent rien en face. Malgré cela, ils ont vaincu cette " super puissance " et l'ont chassée de leur pays, traînant derrière elle sa honte et son échec. Cela ne s'est pas arrêté là pour cet Etat tyran, bien au contraire : l'Etat a chuté et s'est désintégré à jamais inchaAllah.

 

3ème exemple : Le plus fort des pays arabes et le meilleur en préparation militaire et en quantité démographique avait lancé une offensive contre un pays arabe qui était considéré comme le plus faible des pays arabes du point de vue finance, armement et enseignement. Mais ce pays a affronté ces colons avec endurance et courage, il a brisé la force de l'Etat agresseur, l'a vaincu et l'a chassé hors de son pays, humilié et avili.

 

Celui qui médite bien les trois exemples que je viens de citer, comprendra que la vraie force qui n'est jamais vaincue, c'est la force d'al imane - la foi en Allah - celle de s'en remettre à lui, de supporter les difficultés et consentir les sacrifices qu'il faut.

 

Dans tous les cas, celui qui prend pour prétexte cette lâche croyance - que l'état juif est une force invincible - celui-là fait partie de l'un des deux cas suivants :

 

Ou il est ignorant de l'Histoire des peuples et surtout celle du peuple juif qui a une prédisposition à la lâcheté et à la servitude ; ou alors c'est un espion, un agent appartenant à ces groupes de bandits sionistes et ceux qui les soutiennent parmi les chrétiens d'Amérique et d'Europe afin de décourager les musulmans et de les effrayer par cette chimérique croyance.

 

D'ailleurs Allah nous a informé dans Son livre et à travers plusieurs sujets de la lâcheté des juifs et la psychose qu'ils ont de la guerre. Allah en nous rapportant ce que le prophète Moïse a dit à sa communauté : O mon peuple! Entrez dans la terre sainte qu'Allah vous prescrite. Et ne revenez point sur vos pas [en refusant de combattre] car vous retourneriez perdants. Ils dirent: ‹O Moïse, il y a là un peuple de géants. Jamais nous n'y entrerons jusqu'à ce qu'ils en sortent. S'ils en sortent, alors nous y entrerons›. Deux hommes d'entre ceux qui craignaient Allah et qui étaient comblés par Lui de bienfaits dirent: ‹Entrez chez eux par la porte; puis quand vous y serez entrés, vous serez sans doute les dominants. Et c'est en Allah qu'il faut avoir confiance, si vous êtes croyants›. Ils dirent: ‹Moïse! Nous n'y entrerons jamais, aussi longtemps qu'ils y seront. Va donc, toi et ton Seigneur, et combattez tous deux. Nous restons là où nous sommes›[Sourate Al-Mâ'ida 5:21-24]

 

Allah a dit : Où qu'ils se trouvent, ils sont frappés d'avilissement, à moins d'un secours providentiel d'Allah ou d'un pacte conclu avec les hommes

 

[Sourate 'Al-`Imrân 3:112]

 

Allah nous dit à leur sujet dans la sourate Al-Hachr : Tous ne vous combattront que retranchés dans des cités fortifiées ou de dernière des murailles. Leurs dissensions internes sont extrêmes. Tu les croirait unis, alors que leurs coeurs sont divisés. C'est qu'ils sont des gens qui ne raisonnent pas.

 

[Sourate Al-Hachr 59:14]

 

D'ailleurs il n'est pas connu dans l'Histoire que les juifs aient ouvertement déclaré une seule guerre : au contraire cela a toujours été par le biais des conspirations, de la supercherie et de la fourberie, en cachette. Je vais vous citer un exemple de la lâcheté des sionistes, de leur faiblesse et de leur incapacité à affronter un ennemi de face. Il y a des années de cela, la vaillante armée égyptienne a mené une campagne militaire, traversant ainsi les frontières maritimes, les digues de sable et même la ligne de Belief. L'état juif prétendait qu'aucune puissance au monde n'arriverait à franchir cette ligne. Pourtant la brave armée égyptienne l'a fait... en quelques minutes ! Et lorsque les officiers et les soldats juifs ont vu cette campagne audacieuse, ils se sont dépêchés de fuir comme des rats, laissant derrière eux leurs chars et leurs armes. Et s'il n'y avait pas eu la trahison des chefs politiques qui ont donné l'ordre à l'armée égyptienne de s'arrêter, elle serait rentrée dans l'état occupé par les sionistes et les auraient jetés dans la mer !

 

Allah dit : Ils ne vous combattront ensemble que dans des villes fortifiées ou derrière des murailles.

 

[Sourate Al-Hachr 59:14]

 

Nous demandons à Allah de ressusciter l'amour du Djihad en nous, de redresser sa bannière et qu'Il donne la victoire à l'Islam et aux musulmans.

 

Que le Salut d'Allah soit sur notre Prophète Mohammad ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.

 

Amine

 

 

Source : http://www.al-oglaa.com/?section=subject&SubjectID=132

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - Les gouverneurs

Cheikh Halîma Aboû Bassîr



Question: Les défenseurs de ceux qui ont échangé la loi d'Allah par les lois humaines, avancent [pour leur défense] l'excuse de l'incapacité, ainsi que les pressions exercées à leur encontre, est-ce que ceci est valabe légalement [char'an], et comment répondre à cela?

Réponse:

Louange à Allah seigneur des mondes.

L'incapacité rend caduc la souveraineté du gouverneur, et lui fait perdre son statut légal de gouverneur ainsi que son droit à l'obéissance.

Si cette version qui affirme leur incapacité face à leurs devoirs envers la religion et leur communauté s'avère réell , c'est à dire, qu'ils ont eux même jugé de leur non droit à gouverner, en conséquence il est pas permis- légalement et raisonnablement- de supposer l'incapacité chez un gouverneur, puis qu'ensuite il perdure gouverneur légal, obéit, reconnut en tant que tel de la part de la communauté.

Deuxièmement:

Leur situation réelle dément le prétexte de l'incapacité, quand nous nous apercevons qu'ils sont pire que les mécréants et les croisées dans leurs ruses, leurs injustices et leur combat contre l'islam et les musulmans. Donc celui qui est ainsi, il serait vraiment idiot d'imputer à l'incapacité la cause de sa transgression envers la chari'a.


Source: http://www.tawhed.ws/r?i=dtsk60xh

Traduit par : Aboû Oussâma

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - Les gouverneurs

Voir les commentaires

Published by Abou Malik - Les gouverneurs

Le Minhaj (Voie) de Ahlou Sounna wa-l-Jama'a ce qui veut dire la voie de la Sounna et du Concensus, ou bien le minhaj des Salaf-Sâlih la voie des pieux prédécesseurs, tout cela revient au même c'est la voie à laquelle nous restons ferme, cette voie c'est celle du Prophète sala Allahu alayhi was Salam.

Pages

Hébergé par Overblog