Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand le Ghousl est-il obligatoire ?

 

1) La sensation de plaisir qui entraîne « écoulement », pour l’homme et la femme (janaba).

 

2) Rencontre entre les « 2 endroits de la circoncision » (entre un homme et une femme), il faut faire le Ghousl même s’il n’y a pas eu de plaisir ou d’éjaculation.

 

3) Les menstrues (Haid) pour la femme.

 

4) Les lochies (Nifass) pour la femme, c’est-à-dire les pertes de sang après l’accouchement.

 

5) La mort, sauf pour la personne qui meurt en martyr.

 

6) La conversion du non-musulman (ceci est une obligation pour les malikites et les hanbalites, les chafi’ites et les hanafites le considère comme recommandé mais ils l’exigent si la personne était en état de souillure majeure).

 

Les circonstances où le Ghousl est sounnah

 

C’est à dire où le lavage n’est pas obligatoire mais recommandé.

 

1) Le lavage du vendredi (avant la prière du vendredi).

Le Prophète (salla ala alayhi wa salam) a dit : « Il est un devoir à tout pubère de se laver pour la prière du Vendredi» (Boukhârî et Moulim).

 

2) Le lavage de la prière des 2 fêtes (Aid al fitr et Aid al kebir).

 

3) Le lavage pour celui qui veut entrer en état de sacralisation (Al ihram).

 

4) Le lavage avant d’entrer à Mekka et pour se rendre à Arafat.

 

5) Après avoir laver un mort.

 

Les actes obligatoires du lavage

 

1) Le fait de répandre de l’eau sur TOUT le corps, les cheveux et la peau compris.

Cette position est unanime entre les juristes.

Une seule fois est suffisante. MAIS il faut faire attention aux endroits fermés ou cachés (nombril, derrière les oreilles, aisselles, entre les doigts…)

 

2) Le lavage de la bouche et du nez.

Pour les hanafites et les hanbalites ceci est obligatoire.

Pour les malikites et les chafi’ites, cet acte est une sounnah, si on ne le fait pas le ghousl n’est pas invalidé.

 

3) L’intention (An-niya).

L’intention doit être formulés dès que l’on commence le lavage. Elle n’est pas verbale, elle doit être faite dans le cœur.

 

Les actes considérés comme sounnah du ghousl

 

1) La basmallah c’est-à-dire dire bismillahi-rahmeni-rahim. Et se laver les mains 3 fois

2) Se débarrasser des impuretés s’il y en a (sous entendu laver les parties intimes).

3) Accomplir les ablutions.

4) Laver les membres 3 fois.

5) Frictionner le corps.

6) Respecter l’ordre et la succession dans l’accomplissement du lavage.

 

La façon dont notre Prophète (salla ala alayhi wa salm) se lavait le corps :

 

Hadith d’après Aïcha et Maïmouna (radiya Allahou ‘anha):

 

« Quand le Prophète (salla ala alayhi wa salam) se lavait pour lever une janaba (souillure majeure), il commençait par laver ses mains 2 ou 3 fois. Puis, il versait de l’eau avec la main droite sur ses parties intimes et se lavait avec la main gauche. Après cela, il faisait ses ablutions. Puis, il mouillait ses mains et frictionnait ses cheveux en faisant pénétré ses doigts dans sa chevelure jusqu’à la racine. Ensuite, il prenait de l’eau dans ses deux mains et la versait sur sa tête 3 fois. Et puis, il répandit l’eau sur tout le corps et à la fin, il se lavait les pieds. » Rapporté par Boukhâri et Mouslim.

Published by Abou Malik - As Salat

Le Minhaj (Voie) de Ahlou Sounna wa-l-Jama'a ce qui veut dire la voie de la Sounna et du Concensus, ou bien le minhaj des Salaf-Sâlih la voie des pieux prédécesseurs, tout cela revient au même c'est la voie à laquelle nous restons ferme, cette voie c'est celle du Prophète sala Allahu alayhi was Salam.

Pages

Hébergé par Overblog