Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Quand nous parlons des textes issus du Coran et de la Sunnah et qui traitent des attributs d'Allah, on voit souvent le terme "dhahir" qui est traduit en français par "littéral".

 

Et cela est en réalité une traduction qui n'est pas tout à fait correcte de ce terme, car "littéral" veut dire "haqiqi" ou "haqiqah" en Arabe, qui est l'opposé de "majaz" ou "majazi" qui veut dire "figuré/métaphorique".

 

Alors que "dhahir" peut être le sens "haqiqi" ou "majazi", cela dépend du contexte dans lequel il se trouve, et cela est l'opposé du ta'wil.

 

Je pense que la raison pour laquelle le terme "littéral" est utilisé pour traduire le terme "dhahir" est qu'il n'y a pas de terme en français qui ait exactement le même sens.

Ou bien celui qui l'a traduit en premier par ce terme, qui des fois est le "dhahir" du texte mais pas toujours, et les gens ont continué à l'utiliser wa Allahu a'lam.

 

Le plus important est de comprendre l'exacte définition de ce que vise le terme "dhahir" chez les savants de l'Islam, indépendamment du sens qu'on lui donne en français.

La question est donc, que signifie le terme "dhahir"?

 

Ibn Qudama dit dans Rawdhat al-adhir (2/25 avec le commentaire d'Ibn Badran):

 

"Le second type: adh-dhahir, c'est le sens/signification qui vient en premier à l'esprit quand il est énoncé, tandis que les autres sens peuvent aussi être possibles. Si tu le souhaites, tu peux dire: qui a deux significations/sens possibles, l'un des deux étant plus évident que l'autre."

 

Ibn Badran ad-Dimashqi al-Hanbali dit dans son Madkhal (p. 187, édition "at-Turki):

 

"Sache, qu'un terme peut n'avoir qu'un seul sens ou plusieurs sens. Le premier type est appelé "an-Nass". Le second type, est (le sens) évident des deux sens, ou plus, possible, et ceci est le dhahir."

 

Pour vous donner un exemple d'un dhahir, si quelqu'un dit:

 

"Il est allé au camp d'entrainement et y a rencontré un lion."

 

Le dhahir de cette phrase est qu'il s'est rendu au camp d'entrainement et y a croisé un homme brave et courageux, car c'est le premier sens qui vient à l'esprit.

 

Le sens le moins plausible est qu'il soit tombé nez à nez avec un fauve quadrupède rugissant et la raison pour laquelle cela est le moins plausible est qu'il est admis que les lions ne se trouvent généralement pas dans des camps d'entrainement, et ces derniers ne sont pas assez domesticables pour les "rencontrer".

 

Il arrive souvent que les gens ne comprennent pas ce concept et pensent donc que le sens "littéral" (dhahir) est le deuxième sens possible (comme dans le cas précédent, certains diront que le sens littéral est que la personne à rencontrer un prédateur à quatre pattes). Ces personnes n'ont pas du tout compris le concept du dharir dans Usul al-Fiqh.

 

Ibn Qudama dit dans Dham at-Ta'wil:

 

"Si on nous dit: « Vous avez interprété des versets et des Hadiths: vous avez dit au sujet de la parole d’Allah ta’ala « Il est avec vous où que vous soyez» [Al Hadid 4] : par sa science. Et d’autres exemples semblables qui impliquent sur vous ce qu’ils impliquent sur nous !

Nous répondons :

Nous n’avons rien interprété. Donner ces significations à ces énoncés n’est pas une interprétation car l’interprétation consiste à détourner un énoncé de son sens immédiat (ou apparent : Dhâhir). Or ces significations constituent le sens immédiat de ces énoncés car ce sont ces significations qui viennent immédiatement à l’esprit.

Le sens immédiat (Dhâhir) d’un énoncé est celui qui vient immédiatement à l’esprit : qu'il soit réel (Haqiqa) ou métaphorique (majâz). C’est pour cela que le sens immédiat des noms propres est métaphorique (majaz), comme par exemple « Arrawiya » (la rapporteuse en arabe) et « adha’ina » et d’autres noms propres dont le sens immédiat est métaphorique et non pas réel (litteral : Haqiqa). Les prendre au sens littéral serait une interprétation qui aurait besoin d’une preuve qui invite à cela. Idem pour le vocabulaire religieux qui possède un sens connu dans la religion et un sens littéral (Haqiqa) différent dans la langue, comme par exemple : Al-Woudhou, la salat, Le Sawm, la Zakat, et Le Hajj. Leur sens immédiat (Dhahir) c’est le sens connu dans le vocabulaire religieux et non le sens littéral de la langue."

 

Par la sœur Um Abdillah.

Published by Sulaymân Abû Mâlik - Asma wa Sifat (Les Noms et Attributs)

Le Minhaj (Voie) de Ahlou Sounna wa-l-Jama'a ce qui veut dire la voie de la Sounna et du Concensus, ou bien le minhaj des Salaf-Sâlih la voie des pieux prédécesseurs, tout cela revient au même c'est la voie à laquelle nous restons ferme, cette voie c'est celle du Prophète sala Allahu alayhi was Salam.

Pages

Hébergé par Overblog